Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

papier pelure

papier fin et translucide comme une pelure d'oignon, utilisé notamment pour diminuer l'épaisseur ou le poids d'un courrier. « Les premiers temps, Graux se servait de papier à lettres ordinaire, mais sa mère lui avait fait remarquer que le port s'élevait parfois à quinze francs et elle lui avait envoyé de Moulins une rame de papier pelure. »

zingaro

zingaronom italien pour tzigane, bohémien (fém. zingara, plur. zingari). « Des tentes noires de zingari étaient dressées sur la place. » « Bohémienne, gitane, zingara, comment douter de la magie? »
zingarelle (hapax) : jeune zingara. « Les zingarelles nous entraînent dans leur danse. »

guimpe

guimpe corsage brodé ou froncé, sans manches, et très montant, qui se porte sous une robe décolletée. Guimpe de tulle; guimpe tuyautée. « Une jeune femme dont le châle glissait, découvrant une guimpe plissée à petits plis. »
robe à/en guimpe = robe à corsage montant. « Vêtue d'une robe à guimpe de percaline rose à mille raies. »
p. anal.: poitrail d'un animal, gorge d'un oiseau. « La plus charmante tourterelle que nous eussions vue; elle était blanche, sa guimpe semée de petites taches rouges et blanches, »
ornement de dentelle destiné à orner ou éventuellement à atténuer le décolleté d'une robe. « La ciselure du tuyautage d'une guimpe cachant l'entre-deux des seins de la femme décolletée. »
pièce de toile blanche, encadrant le visage et couvrant le cou et la poitrine, qui fait encore partie du costume de certaines religieuses. « La jolie figure de la religieuse est serrée dans une guimpe amidonnée. »

escarboucle

escarboucle nom donné jadis au rubis et aux grenats rouges. « Au sommet de la tente d'Alexandre resplendissent deux pommeaux, l'un d'escarboucle, l'autre de topaze. »
litt.: objet brillant d'un vif éclat. « Yichnou, poisson à taille gigantesque, à œil brillant comme l'escarboucle , s'éleva du sein des eaux... »
pièce héraldique représentant une pierre précieuse projetant huit rais aux extrémités fleurdelisées. « L'escarboucle embrasse le champ de l'écu. »

vasière

vasière endroit, trou, fond vaseux. « C'était d'une langueur, c'était d'une tiédeur de fleurs blanches qui, près de vasières, meurent. » « Ça grouille comme des têtards dans une vasière. »
partie d'estuaire, zone côtière ou sous-marine couverte de vase.
parc à moules. « La vasière de la baie de l'Aiguillon s'étend sur environ 3.700 hectares au sein de la réserve naturelle. »
réservoir destiné à stocker les eaux d'alimentation d'un marais salant.

pointille

chose, sujet léger ou de peu d'importance. « L'affaire ne roule que sur une pointille. »
dispute, chicane sur des bagatelles. « Ce ne sont que des pointilles perpétuelles. »

sati

sati dans la tradition hindouiste, veuve qui se faisait brûler sur le bûcher funéraire de son mari, en témoignage de fidélité. Femme sati, veuve sati.
le rite lui-même. « Le sâti fut aboli en 1829 par Lord William Bentick. »

boucanier

boucanier aventurier d'Amérique et des Antilles chassant le bœuf sauvage pour boucaner la viande et faire le commerce des peaux. « Pour toute arme, il n'avait que son couteau de boucanier. »
(fusil) boucanier : long fusil utilisé pour cette chasse.
p. ext.: pirate écumant, au 17e siècle, les mers de l'Amérique et des Antilles. « Tomber aux mains des boucaniers. »

boucaner

boucaner [du vieux français "boucan", cabane en bois servant à fumer les aliments] fumer de la viande, du poisson pour les conserver. « On conserve la viande en la boucanant. »
p. ext.: dessécher. « Des végétaux morts que le soleil boucane. » « La viande au lieu de pourrir se boucana dans l'air pur, »
p. anal.: noircir, brûler.
p. ext.: mener la vie des boucaniers.

marcotte

marcottebranche enterrée jusqu'à la formation de racines puis séparée de la plante mère pour constituer un nouvel individu autonome (=provin).

marcotter : multiplier (des végétaux) par des marcottes (=provigner). Marcotter des chèvrefeuilles, des œillets.

lai

frère lai, sœur laie : religieux non prêtre, religieuse non admise aux vœux solennels et qui assuraient des services matériels dans les couvents (=frère convers, sœur converse).

saie (ou sayon)

manteau court ne dépassant pas les genoux, porté notamment par les soldats romains et gaulois. « Le fantassin espagnol, si ferme au combat avec sa saie rouge et son épée à deux tranchants. »
litt.: manteau court d'étoffe grossière de paysan ou de berger. « Une saie de peau de mouton comme celle que portent nos paysans du Danube. »

ribote

pop.: repas où l'on mange et où l'on boit avec excès (= bombance, ripaille). « En attendant de marcher au combat, la guerre n'était pour lui que ripailles, ribotes et parties de plaisir. »
faire ribote = boire et manger avec excès; beuverie. « Ils couraient retrouver un camarade pour faire ribote. » « Le vieux lui faisait peur, surtout les soirs de ribote. »
en ribote = en état d'ivresse. « Vous êtes encore en ribote, allez! je le vois bien. »
fig., litt.: usage excessif, pratique immodérée de qqch (=débauche, orgie). « Il avait l'imagination tout à fait grisée par la véritable ribote de romans à laquelle il s'était livré. »

escabelle

escabelle siège bas, sans bras, avec ou sans dossier, et généralement à trois pieds. « Le père et la mère, sur leurs petites escabelles, filaient et tressaient. »
escabeau.

contre-hermine

contre-herminefourrure qui, à l'inverse de l'hermine, est faite d'un fond noir semé de mouchetures blanches. « Ainsi qu'une haute tenture de contre-hermine, le ciel se levait devant lui, noir et moucheté de blanc. »

dhimmi

chrétien ou juif toléré en terre d'islam, moyennant l'acquittement d'un impôt, d'une certaine incapacité juridique et du respect de certaines obligations discriminantes. « Même si les dhimmi pouvaient jouir d’une grande prospérité, ils n’étaient toujours que tolérés, exposés aux caprices des gouvernants et aux passions de la foule. »
Bat Ye'or, essayiste britannique, est à l'origine des néologismes "dhimmitude", qui étudie les servitudes pesant sur les juifs et les chrétiens (les dhimmis) en terre d'islam, et "Eurabia", qui prédit la vassalisation de l'Union européenne par le monde arabe, du fait de l'immigration et d'un taux de fécondité élevé des populations musulmanes en Europe.

cultivar

type végétal résultant d'une sélection, d'une mutation ou d'une hybridation et cultivé pour ses qualités agricoles (=variété cultivée). « Un cultivar de pomme qui ne tombe pas de l’arbre lorsqu'il atteint la maturité. »

entour

ce qui est autour de qqch. « Ça vous tient dans la tête et ça serre tout l'entour des yeux. » « Une barque pêchait dans les entours de l'île » « Un entour de vieux arbres sous lesquels se mussaient quelques logis de ferme. »
vx,: entourage (d'une pers.). « Il lui parle de ses parents, de ses entours, lui raconte des scènes du grand monde... »

joug

joug pièce de bois servant à atteler une paire d'animaux de trait. « Attelés de front et par paires, les bœufs supportent un joug qui les attache à un timon. »
litt.: dure sujétion, contrainte matérielle ou morale. Subir le joug d'une armée d'occupation.
chez les Romains, javelot attaché horizontalement sur deux autres fichés en terre, et sous lequel le vainqueur faisait passer, en signe de soumission, les chefs et les soldats de l'armée vaincue.

tasseau

tasseau pièce en bois longue et fine, de section carrée ou rectangulaire, utilisée comme support (pour poser une planche), comme élément de jointure (en clouant ou vissant des planches dessus), ou pour faire tenir des cloisons.
arg.: nez. « Il a un grand tasseau. »

déparler

[le plus souvent à la forme négative] s'arrêter de parler. « Voilà douze heures que je n'ai déparlé. Dieu ! que j'ai soif ! »
parler inconsidérément; dire n'importe quoi. « Allons, tu déparles, tu dis des bêtises ! »

missi dominici

sous les Mérovingiens et les Carolingiens, notamment sous Charlemagne, inspecteurs envoyés deux par deux (un clerc et un laïque) pour visiter les provinces du royaume et y faire respecter le pouvoir royal.
p. anal.: envoyés spéciaux d'une autorité. « Dès que j'annonçai ma charge, on ne vit plus en moi qu'un des missi dominici du ministère. »

ashram

ashram mot sanskrit qui dans le bouddhisme désigne soit la période consacrée à la recherche d'un certain détachement spirituel, soit le lieu où l'on se dédie à cet effort. « Épuisé de la vie parisienne, il s'isola dans un ashram en Inde. »
lieu d'enseignement de gourou en Inde.

canotier

canotier matelot en service dans un canot.
chapeau de paille à bords étroits et à fond plat. En canotier, coiffé d'un canotier. « Canotier et panama : la tendance chapeaux de paille de l'été. »

connétable

grand officier de la Couronne.
commandant en chef des armées royales. « Le roi le fit connétable, lui donna l'épée de connétable. »
p. métaph.: « un de ces jeunes maréchaux de la littérature française dont Chateaubriand semble le connétable. »

Repetto

marque de chaussures de danse popularisée dans les années 1970 par Serge Gainsbourg et ses fameuses « zizi » blanches à lacets (créées à l'origine pour la danseuse Zizi Jeanmaire).
« On a du mal à imaginer Gainsbourg sans ses Repetto, portées sans chaussettes été comme hiver. »

comblanchien

comblanchien calcaire compact de teinte beige et de dureté comparable à celle du marbre, utilisé en construction (sols, escaliers, etc.)
nom de la commune de provenance de cette pierre (Côte-d'Or).

débours

somme avancée pour le compte de quelqu'un. « On lui a payé ses débours. »
p. ext.: dépense. « Marquant ses moindres débours, il ne dépassa jamais la dépense qu'il pouvait se permettre pour le mois. »

in abstracto

locution latine qui signifie littéralement "dans l'abstrait". En droit, elle est utilisée pour signifier qu'une situation doit être analysée de manière générale et impersonnelle. On évite, par exemple, de tenir compte des circonstances atténuantes propres à la situation.
l'analyse in abstracto, qui s'oppose à celle "in concreto", renvoie à la notion de "bon père de famille".

froufrou

léger bruit produit par le frottement de certaines étoffes sur elles-mêmes (en particulier la soie) ou par le frottement de feuilles, de plumes... entre elles. Froufrou d'une robe, d'un plumage; froufrous de dentelles; froufrou soyeux; faire un froufrou. « Une caille surprise se levait du creux d'un sillon et partait dans un frou-frou d'ailes. » « Les robes de soie faisaient le frou-frou le plus discret. »
p. méton.: « le temps disparu avait tant de choses pour lui que jamais nous ne retrouverons : le charme, le froufrou des femmes, l'esprit parisien, quoi! »
p. ext.: pièce de vêtement typiquement féminine : « elle se recouvrait de guipures, de mantilles, de frou-frous... »

froufrouter : faire un froufrou. « Les fins parfums de la jupe qui froufroute. » « La rivière froufroutait, en se brisant sur les bateaux du pont. » « Un rossignol froufroute dans un tas de fagots et se met à chanter. » « Une dame très élégante, qui froufroute, rayonne de soie violette et noire. »

fata morgana

mirage causé par une inversion de température dans l’atmosphère. « J'ai vécu au Caire et dans les déserts d'Egypte, je sais ce que c'est qu'une fata morgana ; ce n'est qu'un mirage et il n'y a rien de spectral dans son apparition. »
Fata Morgana est le nom d'une fée de la légende arthurienne, la « Fée Morgane », capable d'élever des palais au-dessus des flots.

vahiné

vahinéfemme tahitienne. « Un Tahitien et sa vahiné. »
la vahiné occupe une place de prédilection dans la peinture de Paul Gauguin.

chien-assis

chien-assislucarne ou fenêtre pratiquée dans une toiture en redressant à cet endroit la pente du toit, afin de permettre l'installation de chambres, l'aération ou l'éclairage des combles. « Une lucarne du genre appelé chien-assis éclaire mystérieusement cet asile. »

tumulus

tumulus grand tertre, amas de terre ou de pierres en forme de cône ou de pyramide, élevé au-dessus d'une sépulture royale ou collective (=cairn).
p. anal.: tertre artificiel, butte. « Un tumulus d'amendement fait de couches alternées de fumier et de terre. »

tumulaire : relatif aux tombeaux, aux monuments funéraires. Marbre tumulaire, pierre tumulaire, inscription tumulaire, tertre tumulaire.

tertre

tertre petite éminence de terre, souvent à sommet plat, et isolée (=butte, monticule). « Du haut de ce tertre isolé, l'œil plane sur la mer et sur des marais. » « Je me laisse tomber sur un tertre de gazon planté d'arbres. »
monticule de terre recouvrant une sépulture (=tumulus). Tertre funéraire. « On n'a pas encore osé conseiller la suppression des tertres tumulaires, gaspilleurs de place. »

parsec

unité de longueur équivalant à environ à 3,26 années-lumière. « Nébuleuse située à 7 millions de parsecs. » « Ceux qui annonçaient que le web 2.0 allait révolutionner le monde étaient à des parsecs de la réalité. »

hyperboréen

hyperboréen[de borée, (vent du) nord] caractéristique des régions du Grand Nord (=hyperborée, hyperboréal). Peuples hyperboréens; costume, art hyperborée(n) ; pureté hyperboré(enn)e ; montagnes, mers hyperboré(enn)es. « Ils marchaient en silence, émerveillés des paysages hyperboréens. »
habitant des régions du Grand Nord. « Là, ils avaient passé des hivers parmi les Hyperboréens blottis dans leurs huttes sordides. »

laitance

substance molle et blanchâtre que le poisson mâle, à l'époque du frai, répand sur les oeufs de la femelle ainsi fécondés, et qui peut être utilisée en cuisine. « D'une main, il tenait son grand couteau à déclic. De l'autre, à plein ventre, un gros hareng décapité et qui jutait de la laitance. »
glande d'où provient cette substance et son contenu. « Prenez, pour six personnes, deux laitances de carpes bien lavées que vous ferez blanchir, en les plongeant pendant cinq minutes dans l'eau déjà bouillante. »
p. métaph.: « de lents nuages éparpillés passaient, pareils à des traînées de laitance sur un fleuve sans bords. »
ciment délayé dans de l'eau (=lait de ciment). « Lorsque la laitance commence à s'épaissir, on nettoie la surface du pavage en l'essuyant avec du sable fin qu'on traîne au balai. »

ossi - wessi

avant la réunification de l'Allemagne, surnoms donnés aux allemands de l'est (ossi) et de l'ouest (wessi).
Ils symbolisaient l'opposition entre les deux blocs, d'où les nombreuses plaisanteries et clichés "Ossi-Wessi".

bouquin

vieux bouc. « J'entendais bêlements et voyais batailles joyeuses entre chèvres et bouquins. »
mâle du lièvre ou du lapin.

pure player

entreprise exerçant uniquement sur internet, comme Amazon par exemple. Cette notion s'oppose au "click and mortar" ou "bricks and clicks", désignant des entreprises réalisant à la fois du commerce virtuel et non virtuel.

carabin

soldat armé d'une carabine
p. ext.: personne qui agit sans esprit de suite / qui, dans une conversation, ne fait que jeter quelques mots vifs, et puis se tait, ou s'en va. « Il a tiré son coup en carabin. »
[jeux] celui qui hasarde volontiers un coup sans prendre une part suivie au jeu.
fam.: étudiant en médecine. « Des carabins en cours de dissection. »
« Blague, plaisanterie, inconscience de carabin. » « L'esprit carabin se perd, mon ami; on nous remplace par des types à lunettes, des coupeurs de fil en quatre, des physiciens, des chimistes... »

ravier

ravierpetit plat de forme allongée dans lequel on sert des radis, des hors-d'œuvre. « Un ravier de céleri rémoulade. »

l'oeil de Moscou

espion. « Si j'apprends que c'est toi l'oeil de Moscou, tu seras virée. »

youpala

youpalaappareil composé d'un cadre à roulettes et d'un dispositif destiné à soutenir le corps et les jambes d'un jeune enfant dans l'apprentissage de la marche (=trotteur). « Avec un youpala, nous arriverons peut-être à le faire marcher. »

chacunière

lieu où l'on se retire, logement, appartement. « Comme il se faisait tard, chacun se retira en sa chacunière. »

cothurne

chez les Grecs et les Romains, chaussure de cuir enserrant la jambe jusqu'à mi-mollet et à lanières lacées par-devant. « Du bout de son cothurne, il lui avança un tapis sous la tête. »
lacets, lanières ou rubans servant à attacher une chaussure de femme et montant jusqu'au mollet. « Des souliers à cothurne. Sur ses bas de soie noirs se nouaient les rubans des cothurnes qui chaussaient ses pieds étroits. »
chausser, mettre, prendre le cothurne = jouer la tragédie ; adopter le ton de la tragédie. Utiliser un style pompeux.

loyaliste

qui témoigne de la fidélité à son souverain ou au régime et aux institutions établis. Armée loyaliste. « Mes deux compétiteurs, l'un loyaliste, l'autre libéral, viennent de passer dans mon camp. »

realpolitik

mot allemand signifiant "politique réaliste", et désignant des rapports internationaux fondés sur l'importance économique des intervenants et non sur des a priori idéologiques.

scripturaire

relatif aux saintes Écritures. « L'inspiration scripturaire dans le théâtre et la poésie de Paul Claudel. »
relatif à l'écriture, au style (=scriptural). Système scripturaire. « Une génération de romanciers connue pour ses audaces scripturaires. »
Haut de page