Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. » — Platon.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr.

courir le guilledou

rechercher, multiplier les aventures galantes (=courir la prétentaine). « Sa fille courait le guilledou. »
coureur, coureuse de guilledou : personne de moeurs légères.

bioremédiation

bioremédiationdépollution biologique par l'action d'insectes, de micro-organismes, de champignons, de végétaux. Décontamination par bioremédiation. Bioremédiation des sols pollués.

désespérade

air de désespoir, acte de désespoir. « Votre désespérade est elle réelle ou feinte ? »
à la désespérade = à la manière d'un désespéré. Il s'en va à la désespérade .

dame de nage

dame de nageobjet servant à fixer et une rame sur une embarcation et permettre son utilisation par le rameur. « Les hommes s'alignèrent le long des plats-bords et glissèrent les rames dans les dames de nage. »

discobole

discobole [antiq.] athlète qui pratiquait le lancer du disque. Lutteurs, discoboles, athlètes, Réparez vos forces au bain.
p. méton.: oeuvre d'art représentant un tel athlète; "Le Discobole" : célèbre bronze du sculpteur grec Myron. « La salle nue, avait sa cheminée de marbre sombre sur laquelle trônait un discobole de bronze. »
celui qui lance le disque. « Le moule s'échappa; il roula par terre aussi prestement que s'il avait été lancé par un joueur de siam ou par un discobole. »

streaker

streaker exhibitionniste courant nu dans le stade au cours d'un événement sportif.
p ext.: individu perturbant un événement sportif en courant dans le stade. « Le match est arrêté après l'arrivée sur le terrain de trois streakers, rapidement maîtrisés par les équipes de la sécurité. »

épistolaire

qui se rapporte à la correspondance, aux lettres.

alya (ou aliyah)

"ascension" ou "élévation spirituelle" en hébreu, ce terme désigne l'acte d'immigration en Terre sainte (Israël) par un Juif. « Fille de juifs tunisiens installés à Paris, elle a fait son alya en 2015. Le départ devait être définitif, mais elle est finalement revenue au bout d'un an. »
avant 1881, on parle d'alyas "religieuses" : leur but est de se rapprocher des lieux saints du judaïsme.
après 1881, on parle d'alyas "laïques" ou sionistes : leur but est de créer un État pour le peuple juif en Palestine.

componction

tristesse profonde éprouvée à l'idée d'avoir offensé Dieu (=contrition). « Ce qu'elle disait à Dieu, nous le savons à peu près comme elle. C'étaient des retours pleins de sincérité et de componction sur les légères fautes qu'elle avait pu commettre dans l'accomplissement de ses devoirs, dans la journée. »
attitude de regret, d'humilité, de recueillement qui peut être affectée et ostentatoire (=gravité). « Les gens parlaient de la guerre avec décence et componction. »
p. iron.: air solennel un peu ridicule, gravité exagérée. « Vieille demoiselle pleine d'onction et de componction. » « Il l'écoutait avec componction. »

jacobin

jacobin membre du "club des Jacobins". acteur majeur de la Révolution française, à qui l'on doit la République indivisible et la souveraineté populaire, mais aussi la "Terreur" sous l'impulsion de Robespierre.
p ext.: partisan de l’unité nationale, de la centralisation du pouvoir et de la bureaucratie (on parle aussi de "parisianisme"). Le jacobinisme s'oppose au régionalisme et au fédéralisme (→ "girondins"). « Le bonapartisme réunit la vocation de la grandeur nationale, tradition monarchique, et la passion de l’unité nationale, tradition jacobine. »

Mechanical Turk

En référence à une célèbre supercherie (un automate inventé au XVIIIè siècle prétendument capable de jouer aux échecs mais en réalité actionné par un être humain), Amazon a eu l’idée de proposer aux internautes de réaliser des opérations que l’ordinateur a parfois du mal à effectuer : identifier une photo, traduire un paragraphe, vérifier la validité d’un e-mail, etc.
Ce concept est associé au "crowdsourcing", utilisé par la Nasa pour répertorier les cratères de la planète mars sur des images satellites ou par "Google Image Labeler" pour tagger des images par mots-clés.

essart

essartterre déboisée et défrichée. « Il vit un lion dans un essart. »
essarter = défricher une terre en arrachant et, éventuellement, en brûlant la végétation. « On essarta partiellement cette vaste forêt pour y installer la ferme. »

tourmenteux

qui est sujet aux tourmentes, aux tempêtes. « Les plages tourmenteuses de l'océan. »

édicule

édicule petit édifice à caractère religieux, en forme de temple ou d'église. « L'édicule gothique sous lequel des ouvriers descendaient le cercueil. »
petite construction dans l'espace public urbain (ex: vespasienne, kiosque à journaux, bouche de métro, colonne Morris). « Au fond de la rue, un improbable kiosque à journaux. Sur la table devant l’édicule, des journaux en vrac. »

lutrin

lutrin pupitre servant dans les églises à supporter les livres de chant ou les livres liturgiques. Chanter au lutrin; lutrin de table.
ceux qui chantent au lutrin. « C'est lui qui dirige le lutrin, qui donne le ton au lutrin »

giron

giron partie du corps comprise entre la ceinture et les genoux, chez une personne assise.
rentrer, retourner dans le giron de : retourner là où l'on était protégé.
sphère d'influence, de protection, refuge. « Les enfants élevés, comme vous, dans le giron maternel restent plus longtemps enfants que les autres. » « Le giron de la sainte mère église. »

gigantomachie

myth. gr.: combat des géants contre les dieux. « Une représentation de Dionysos combattant un Géant durant la Gigantomachie. »
p. métaph.: « Une ville à l'abandon, gigantomachie déchaînée du minéral et du végétal. »

les Protocoles des Sages de Sion

faux document censé être un plan de conquête du monde par les Juifs et la Franc-Maçonnerie. Il fut fabriqué par Mathieu Golovinski, un Russe vivant à Paris, à la demande de la police secrète du tsar et à l'intention de Nicolas II de Russie. C'est en réalité un plagiat du texte du Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, publié à Bruxelles en 1864 par Maurice Joly, qui y dénonce un plan fictif de conquête du monde par Napoléon III.
L'auteur et ses commanditaires voulaient mettre en garde le tsar contre les aspirations modernistes des Juifs de l'Empire, intéressés par un changement libéral de régime depuis que leur statut avait été dégradé par les tsars réactionnaires comme Alexandre III.
Le plan des Juifs serait de s'appuyer sur la modernisation industrielle et le capitalisme pour installer un pouvoir juif.
Ce texte fut notamment repris par Hitler comme pièce maîtresse de la propagande antisémite du Troisième Reich. Il est devenu un grand classique de l'antisémitisme et du négationnisme et figure comme référence dans la Charte du mouvement islamiste palestinien Hamas.

prophylactique

prophylactique qui prévient la maladie (=préventif). Traitement, méthode prophylactique. Mesures d'hygiène prophylactiques. « Un traitement prophylactique entamé dès la naissance permet de retarder, voire de prévenir l'apparition des troubles. »
métaph.: « la religion a incontestablement sur le suicide une action prophylactique » « Nous avons besoin de ce traitement, prophylactique pour certains, curatif pour d'autres, qui consiste à gueuler contre la haine, le racisme et le totalitarisme... »

faire long feu

échouer, en parlant d’un tir de mousquet, la poudre se consumant au lieu d'exploser.
fig: manquer son but, échouer. « Gaza : la trêve a fait long feu. »

les expressions "faire long feu" et "ne pas faire long feu" ne sont pas antagonistes. Elles induisent toutes deux la notion d'échec. « Une belle idée qui hélas n'a pas fait long feu… »

camaïeu

camaïeu pierre fine, divisée en deux couches de même couleur avec des tons différents.
p. anal. : « sa robe est bleu pastel ornée de boutons en émail camaïeu ».
p. réf. aux deux couches superposées de cette pierre : peinture imitant le bas-relief, où l'on n'emploie que le blanc et le noir (=grisaille).
en camaïeu = en dégradé. « un motif peint en camaïeu ».
fig. : « le souvenir de l'entretien qu'ils y avaient eu y formait comme une toile de fond, mais estompée, lointaine, en camaïeu ».
p. ext.: technique picturale consistant à n'employer qu'une seule couleur avec des tons différents (=peinture monochrome). « plus naïf que les autres portraits d'Ingres, le portrait en camaïeu de sa première femme. »
p. méton : tableau peint suivant cette technique => « les camaïeux hallucinés de Goya » ; « des camaïeux beiges d'une grâce abstraite. »
oeuvre dont le style est fade et monotone.
p. métaph.: uniformité, monotonie : « considérant la tristesse du jour, le camaïeu morose de ses habits, il se sentit mélancolique » ; « ce scénario est trop gris, trop camaïeu. »[couleur]

panthéoniser

honorer une personnalité en transférant ses restes au Panthéon.

difficultueux

qui cause des difficultés à autrui, est enclin à les faire naître. « C'est un homme fort difficultueux. » « C'est un esprit difficultueux. »
fam.: qui est hérissé de difficultés nombreuses ou compliquées. Entreprise difficultueuse. Problème difficultueux. « De longues et difficultueuses recherches. »

suroît

vent pluvieux du sud-ouest. « Des tuiles et des ardoises soufflées des pignons par les premières rafales du suroît. »
vareuse, vêtement imperméable que mettent les marins et les pêcheurs pour se protéger du vent et de la pluie. « Les pêcheurs en suroît de toile brique vont ramasser les harengs au ventre d'argent. »
chapeau imperméable en toile huilée dont l'arrière descend sur la nuque. « Il avait ajouté à son accoutrement un suroit, un manteau de caoutchouc et une paire de bottes. »

lépidoptère

lépidoptèrepapillon. Ordre des lépidoptères. « L'agriculture intensive et le recul des prairies provoquent la disparition des lépidoptères. » « La noctuelle, ce lépidoptère nocturne dont la chenille est un ravageur redouté des jardiniers. »

dantesque

dantesquequi a le caractère grandiose, inquiétant, violent de la poésie de Dante. Paysage, poésie, thème dantesque. « C'est une vision dantesque : fumée, feu, chaleur étouffante. » « La fougue et le grandiose dantesque de Liszt. »

cycle oestral

cycle oestralensemble des phénomènes cycliques qui rythment la vie sexuelle de la femme et de la femelle du mammifère. « Un cycle oestral correspond à l’intervalle entre 2 ovulations. »
oestrus : phase du cycle oestral correspondant à l'ovulation et pendant laquelle la fécondation est possible. « Grâce à un mécanisme naturel de survie, appelé faux œstrus, les lionnes ne peuvent pas porter les petits de mâles inconnus. »

allant

qui aime le mouvement, actif. « Un petit homme brun, alerte, sautant, allant. » « Des troupes par trop allantes que le haut-commandement avait du mal à discipliner. »
p. ext.: allègre. « À côté de lui, les gens les plus allants et les plus gais ont l'air de sombres et tristes protestants. » « Une tristesse allante, ou, si l'on veut, une allègre tristesse. »
entrain. « Ma mère réclamait ma complicité et si je manquais d'allant, elle s'inquiétait. »

banche

banche coffrage ou panneau de coffrage utilisé pour la réalisation des murs en béton armé ou en pisé. « Les murs plans sont réalisés en coulant du béton entre des banches. »
bancher : couler du béton dans des banches. « Béton banché. »

se faire porter pâle

Se faire porter malade. « Il déclara qu'il ne se battrait pas, qu'il aimait mieux devenir boche, et qu'il allait se faire porter pâle. »

entropie

état de « désordre » d'un système.
mesure de l'incertitude d'un message donné à partir de celui qui le précède. « L'entropie est nulle lorsqu'il n'existe pas d'incertitude. »

smala

réunion de tentes abritant des familles et les équipages d'un chef de clan arabe qui l'accompagnent lors de ses déplacements.
fam.: famille ou suite nombreuse qui vit aux côtés de qqn (= tribu). « À noël, la smala se retrouve. »

mamamouchi

mamamouchi [p. allus. au titre honorifique inventé par Molière, et plaisamment conféré à M. Jourdain dans Le Bourgeois Gentilhomme] haut dignitaire turc de comédie. « Les nouveaux venus cherchaient à nous impressionner, habillés en mamamouchis et parlant fort. »
p. iron.: pers. occupant un certain rang dans une administration. « Les mamamouchis du gouvernement. » « Les caprices de Cyril Hanouna, qui joue au grand mamamouchi du PAF. »
mamamouchisme (hapax) : action d'élever, de s'élever à de prétendues dignités. « Je soupçonne le destin de mettre parfois en branle ce mamamouchisme qui flatte la vanité des hommes, et de se divertir un peu à leurs dépens. »

cabochon

cabochon pierre précieuse à face supérieure arrondie et polie, non taillée à facettes. Cabochons de rubis. Bague cabochon. « Une émeraude-cabochon d'un vert assez pâle. »
en architecture, motif décoratif saillant, en céramique, de forme ronde et multicolore.
petite pièce de dallage venant orner un sol carrelé.
petite illustration accompagnant un texte (=illustration, vignette).
clou à tête décorée utilisé en ameublement, tapisserie, couture, etc. Ceinture de cabochons d'acier. « Trois épingles énormes, à cabochons gracieusement travaillés. »
p. métaph.: mot-cabochon = mot saillant dans un discours.

ris

ris chacune des bandes horizontales d'une voile qu'on replie et qu'on serre sur la vergue pour diminuer la surface de la voilure pendant le mauvais temps.
prendre un ris, des ris = serrer un ou plusieurs ris sur la vergue pour diminuer la surface de la voile. « Il fallut amener le grand foc et le remplacer par le second en prenant un ris dans la voile. »
prendre des ris à l'irlandaise = déchirer une voile à coups de couteau pour soulager immédiatement un bâtiment couché par le vent.
être au bas ris : prendre tous les ris de manière à n'exposer au vent que la plus petite surface de voilure possible.
arriser, riser = amener un peu les voiles en se servant des ris, afin d'en diminuer la hauteur, en cas de gros temps = diminuer la hauteur des voiles. Arriser les vergues. Arriser les voiles. « La force du vent nous a contraint d'arriser les huniers déjà au bas ris. »

ris = action de rire, manière de rire. « On ne commande pas les ris aussi facilement qu'on peut faire couler les larmes. » « Jamais spectacle plus grotesque n'a excité des ris plus immodérés. »
divinités qui présidaient à la gaieté. « Nous ne nous en prenons ni aux Grâces ni aux Ris, encore moins aux images de Dieu et des saints. »
fig.: plaisirs. « Taciturne, il méprisait les ris et les jeux. »

ris = thymus du veau, de l'agneau et du chevreau qui constitue un mets fin très apprécié. « Vol-au-vent garni de ris d'agneau, de veau. » « Le ris de veau passe pour être de facile digestion. »

baccara

jeu de cartes qui se joue entre un banquier et un certain nombre de joueurs appelés pontes, et dans lequel les points de 10, 20, 30 sont nommés baccara.
arg.: faillite, échec. Avoir baccara : être perdant.
être en plein baccara (arg.) :
être dans une misère noire. « J'suis en plein baccara. »
rester sans réaction suite à des ennuis sérieux ayant atteint le moral. « Depuis la mort de sa nana, il est en plein baccara. »

fleurer

répandre, exhaler une odeur. « Ma mère fleurait la cretonne lavée, le fer à repasser chauffé sur la braise de peuplier, la feuille de verveine citronnelle. »
fam. sa réputation fleure comme baume, ne fleure pas comme baume = il a une excellente, une mauvaise réputation.
respirer (une chose odorante), sentir, flairer. « Il fleura ses doigts. »
fig. « On y fleurait dès le corridor d'entrée, une sorte d'affirmation politique ou plus exactement sociale qui me pénétrait de respect, presque d'enthousiasme. »
fleurance : odeur, exhalaison. « Ça vient sur moi, ça me couvre de couleur, de fleurance et de fruits et ça fond dans la nuit sur ma droite. »

minium

minium pigment rouge à rouge orangé constitué par un oxyde de plomb. « Des papillons d'un rouge minium un peu sombre. » « Une petite femme, les cheveux outrageusement teints, les lèvres passées au minium. »
peinture antirouille au minium de plomb. « Les slogans du parti peints au minium sur les murs. » [couleur]

cauteleux

qui manifeste une prudence mêlée de ruse. Un regard cauteleux. « Il n'est pas franc, c'est un monsieur cauteleux, toujours entre le zist et le zest ».
p. ext. [en parlant d'oeuvres d'art] qui n'est pas franc, qui cache son jeu. « Quelle différence entre ces tableaux cauteleux et truqués et les œuvres droites et saines des anciens ! »

feuilletis

[joaill.] contour d'un diamant, bord (tranchant) où les facettes se terminent.
[géol.] endroit où l'ardoise se divise facilement en feuillets, en feuilles.

axillaire

axillaire qui a rapport à l’aisselle. Glandes axillaires.
[botanique] toute partie qui naît dans l’espèce d’aisselle formée par la tige et un rameau, ou par un rameau et une feuille. Feuilles, épines axillaires.

miellé

qui contient du miel; qui est sucré avec du miel. Eau, bière miellée.
qui rappelle le miel par sa couleur, son odeur, sa saveur. Émeraude miellée. « L'arôme miellé qui montait des prés en fleurs. »
fig.: mielleux. « Sa fourberie n'a d'égale que sa bassesse miellée et gluante. »

bourreler

fig.: tourmenter comme le ferait un bourreau. Être bourrelé de remords, de scrupules. « La conscience bourrèle les méchants. » « Ce besoin de prouver ma délicatesse me bourrelait d'inutiles scrupules. »
rembourrer. « Ses cheveux abondants bourrelaient son front de deux profondes vagues chargées d'ombre, qui engloutissaient les oreilles et se tordaient en sept tours sur la nuque. »

farrago

mélange de diverses espèces de grains qu'on sème pour servir de fourrage.
fig.: mélange confus d'idées ou de choses disparates. « Une antre regorgeant d'objets de toutes sortes, farrago de tout ce que l’homme et la nature étaient capables de créer. »

gueuser

demander l'aumône. Gueuser par les chemins. « Tout est muet et sourd... Que faire? Gueuser sur le bord du chemin? Mais l'on ne prête à la misère l'oreille non plus que la main. »
p. ext. « Un pair de France ne peut aller gueuser, se mêler à la multitude. »
gueuser son pain. « Il s'éplore, gueuse à la ronde, vainement, des sous . »
fig.: « D'effrontés coureurs de salons, qui vont de porte en porte, et d'étage en étage, gueusant quelque bout de galons. »

gueusant
qui fait métier de gueuser. Troupes gueusantes de fainéants. Un gueux gueusant.
mendiant(e) « Une petite gueusante. » « Le vieux gueusant accroupi au seuil du cimetière. »

coquefredouille

vx.: pauvre diable, pers. ridicule. « C'était au temps où la France portait des hommes mâles et non des coquefredouilles embéguinés. »

apoltronner

vx.: rendre poltron, lâche; amollir. Se laisser appoltronner. Mon fils n'a de goût qu'aux livres. Je n'aurais point cru que l'excès des connaissances pût l'apoltronner à ce point.
pronom.: s'accoutumer à la paresse, s'amollir. « Il n'est pas bon de dorloter son âme, de s'apoltroner dans les habitudes timides du foyer, dans l'exercice casanier des professions. »
[fauconn.] couper à un oiseau de proie l'extrémité des serres pour l'empêcher de chasser le gros gibier.

redent, redan

ressaut ou décrochement dans qqch. Caché par un redan de la paroi. « Je tombai. Par un bonheur inouï, je me trouvai sur le redan d'un roc où j'aurais dû me briser mille fois . »
partie saillante dans la disposition de qqch. (= saillie, ressaut). « Les rayonnages en épi [de la bibliothèque de Trinity College à Cambridge] dessinent des redents qui circonscrivent de petits bureaux rectangulaires. »
p. anal.: « Les rides creuses de ses joues, les redans de son crâne tortueux et sillonné... »
ressaut d'un mur construit, sur un terrain en pente, formant comme une marche d'escalier.
archit.: ornement de pierre en forme de dent, constitué par la jointure d'arcs consécutifs qui garnissent l'intérieur des meneaux de fenêtres, des intrados d'arcs ou des gables. « Les arcades sont alternées de briques et de voussoirs en pierre. Le pinacle, à deux redans de chaque côté, est terminé par un couronnement cintré. » « On voit de très beaux et grands redents border intérieurement l'archivolte des trois avancées de portail de la cathédrale d'Amiens . »
fortif.: dehors de la fortification, en angle saillant d'au moins 60°, servant souvent à défendre un passage ou une sortie.
fig.: retranchement. « Privé de mes armes, forcé dans mes derniers redans, je n'avais plus qu'à fuir. »

hétéronomie

[du grec heteros, "autre" et nomos, "loi"] fait de ne pas être autonome, d'être soumis à des règles extérieures. « Opposée à l'autonomie, l'hétéronomie est l'incapacité à établir ses propres lois et à se gouverner d'après elles. » « Tendu entre l'autonomie et l'hétéronomie, entre la liberté de l'esprit et la dépendance économique, l'écrivain apparaît marqué par la duplicité, autant dans ses textes que dans ses conduites. »

mercuriale

[du lat. mercurialis, mercredi, jour de Mercure]  assemblée des cours souveraines qui se tenait le mercredi, et dans laquelle on dénonçait les abus constatés dans l’administration de la justice.
litt.: remontrance, admonestation d'une certaine vivacité. Infliger, recevoir, subir une mercuriale. « Je ne pus échapper à une verte réprimande; le chien lui-même s'unissait en aboyant à cette mercuriale bien méritée. » « Faites une mercuriale au petit garçon et renvoyez-le chez ses parents. »
[d'après Mercure, dieu du commerce] tableau officiel portant les prix des denrées vendues sur un marché. Cours, tarif officiel. Variations de la mercuriale. « Les vendeuses attendent leur tour pour recevoir leurs denrées d'après la mercuriale fixée . »
Haut de page