Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

façonnier

celui, celle qui façonne, qui réalise un ouvrage. « Façonnier en porcelaine. »
p. métaph. « Que des écrivains aient traité en écrivain ce façonnier d'ordures, cela montre l'anarchie et la misère intellectuelle de notre temps. »
celui, celle qui travaille "à façon" (= pour le compte d'autrui, sans fournir la matière première.). « À Lyon, depuis le XVIe siècle, le "fabricant" était en réalité un négociant qui amenait la soie et exportait les soieries : il laissait le travail aux canuts, comme façonniers salariés. Il n'avait des métiers à lui que depuis cinq ou six ans, et encore faisait-il travailler beaucoup de façonniers, auxquels il fournissait la matière première. »
fig. (celui, celle) qui fait des façons, qui manque de simplicité. « Cette femme est trop façonnière. Marivaux dépasse sans parfois la mesure et tombe insensiblement dans le raffiné, et devient maniéré, minaudier, façonnier. »
p. ext. [En parlant d'un obj.] surchargé, de mauvais goût. « J'ai salué la chute des balustrades façonnières et de toutes les abominations mauresques qui déshonoraient le ciel de Passy. »

corybantes

prêtres de la mère des Dieux, Cybèle, qui dansaient armés, aux sons des flûtes, des tambours, des trompes et des boucliers frappés par les lances (=derviches). « Ces derviches représentent la tradition non interrompue des cabires, des dactyles et des corybantes, qui ont dansé et hurlé durant tant de siècles sur ce même rivage. »
p. métaph.: « tous les démantibulés corybantes de l'art moderne »

huis

porte extérieure d'une maison. « Frapper à l'huis de qqn ; heurter l'huis d'une maison ; l'huis des auberges grises »
orifice. « L'aigu ronflement chassé par l'huis béant de sa bouche. »

mâchicoulis

mâchicoulis Galerie à encorbellement établie dans le haut d'un ouvrage de fortification, percée de meurtrières à sa base (permetnat l'envoi sur l'attaquant de projectiles et de matières brûlantes).
P. méton. La meurtrière elle-même.

déliter

Séparer une pierre dans le sens des strates.
Se fendre naturellement dans le sens de son lit; se lever par couche, par lit. Ex: « dans un mur vertical, on disposera le lit de carrière horizontalement, parce que si on les plaçait en délit, les influences atmosphériques et la charge qu'elles ont à supporter les feraient déliter ou tomber en feuillets. »
P. ext. [En parlant de roches, de pierres] se désagréger sous l'influence du gel, des intempéries, de l'humidité : « lorsque le grès a été fortement travaillé par l'érosion, il se délite alors en plaques épaisses. »
[En parlant de certaines matières poreuses qui absorbent l'eau] Se réduire en poussière sous l'action de l'eau. « On entasse la terre aux abords de la carrière afin qu'elle se délite et s'effrite à la pluie et à la gelée. »
4- P. métaph. Sujets où les mots se délitent, où les expressions s'émiettent.

vantablack

vantablacknoir le plus absolu, d' un coefficient d’absorption de la lumière de 99,965 %, constitué d'une multitude de nanotubes verticaux ("Vertically Aligned NanoTube Arrays black").
Les droits d'utilisation de cette peinture ont été acquis par le plasticien britannique Anish Kapoor.

noria

noria appareil élévateur constitué d'une chaîne sans fin munie de godets ou de plates-formes, servant à transporter de l'eau ou diverses marchandises.
allées et venues fréquentes.
système de transport de personnes ou de marchandises à grande fréquence de rotations. « Noria des autocars, des taxis. Une noria ininterrompue de pétroliers de 200 000 tonnes se succédant à 40 km de distance entre le golfe Persique et Yokohama... »
p. métaph.: « l'homme tourne en rond dans sa noria technologique. »

marquise

marquise auvent vitré placé au-dessus de la porte d'entrée, du perron d'un bâtiment, ou au-dessus d'un quai de gare, et qui sert d'abri.
toile tendue au-dessus de l'entrée d'une tente ou d'un édifice, destinée à garantir de la pluie ou du soleil.

séditieux

qui prend part ou qui porte à une sédition, qui fomente ou révèle une sédition c-à-d un soulèvement concerté et préparé contre l'autorité établie. « L'agent se fâcha, menaça de me conduire au poste comme séditieux, défaitiste et fauteur de scandales. »
qui pousse à la sédition, qui tend à provoquer une sédition. Affichage, chant, discours, emblème, mouvement, propos séditieux; brochure, déclamation, harangue séditieuse; attroupements, cris, écrits séditieux; lettres, paroles séditieuses.
p. méton.: « un thé subversif et des petits fours séditieux. »
enclin à la sédition, à l'opposition; révolté.« Fils unique, destiné à vendre le cognac de ses pères, il hérita aussi un esprit séditieux dont j'ignore l'origine. Très tôt, il fut l'ennemi des siens et refusa de passer par la porte ouverte. »

cabale

somme de spéculations ésotériques qui, à partir des vingt-deux signes de l'alphabet hébraïque représentant chacun à la fois une lettre et un chiffre, donnent à certains passages de la Bible un sens allégorique et mystique. « Elle grava sur des jetons blancs les vingt-deux lettres de l'alphabet hébreu. C'étaient les arcanes de la Cabbale qu'elle avait appris en Galilée. »
tradition juive touchant l'interprétation de l'Ancien Testament. « Les docteurs de la cabale. »
p. ext.: science occulte dont un des objets est la communication avec des êtres surnaturels.
p. réf. au secret qui entoure les spéculations de ceux qui s'adonnent à cette forme d'occultisme : intrigue secrète ourdie contre qqn, pour l'atteindre dans sa réputation, ses actions ou ses oeuvres. « La première chose qu'on organise ce sont les discordes, les jalousies, les intrigues, les cabales de toute espèce. »
p. méton. association de ceux qui montent une cabale. Cabale atroce, violente; cabale des dévots; cabale financière, politique; être un homme de cabale, l'instigateur d'une cabale; briser, subir une cabale; monter une cabale contre qqn.
coterie organisée dans une salle de spectacle pour faire échouer une pièce ou bien nuire au succès d'un acteur.
faire cabale : « les spectateurs firent cabale, sifflèrent, grognèrent, huèrent. »

engouler

engouler prendre brusquement dans sa gueule; avaler goulûment. « Ce chien engoule tout ce qu'on lui jette. »
hérald.: engoulé : motif (bande, croix, sautoir) dont les extrémités entrent dans des gueules d'animaux. « Sautoir engoulé de quatre têtes de lions. »

glabelle

glabelleespace compris entre les sourcils. S’épiler la glabelle. « Lorsqu'elle fronçait le sourcil, la glabelle, où résidait pour les anciens la divinité du visage, disparaissait complètement. »

vair

vair fourrure grise et blanche de l'écureuil petit-gris, au dos gris et au ventre blanc, et qui était réservée aux rois, aux hauts dignitaires pendant le Moyen Âge. « Quoique doublé de vair, ce manteau n'est pas chaud. »
p. métaph. « Les cieux sont de vair, et la terre est recouverte d'une broderie. Chaque chemin d'herbes foulées sous la gelée blanche est comme une traîne lamée. »
pantoufle de vair : certaines fourrures rares, comme le vair, ne pouvaient être portées que par les rois, par les ducs et par les seigneurs. La célèbre pantoufle de Cendrillon était sans doute de vair, quoique Perrault ait bien écrit "verre".[habits]

panthéisme

doctrine selon laquelle Dieu est en toute chose, dans chaque être, et ne fait qu'un avec l'univers. On dit alors que Dieu est immanent, par opposition au Dieu transcendant (extérieur au monde) et personnel du théisme. « Le panthéisme, en supprimant la personnalité divine, est aussi loin qu'il se peut du Dieu vivant des religions anciennes. » « Selon la doctrine des panthéistes, Dieu est l'unité du monde, Dieu est dans l'homme, dans chacun de nous. »
p. ext.: attitude d'esprit qui tend à représenter la nature comme un être divin auquel on rend un culte. « Écologistes, panthéistes et autres adorateurs de la nature. » « L'harmonie de la nature occupe une place particulière dans les mentalités et mythes nordiques qui sont encore imprégnés, malgré la christianisation, de paganisme et d'un certain panthéisme. »

prescience

connaissance de l'avenir (=intuition, pressentiment). Avoir la prescience d'un malheur. « La prescience de la vérité me fit bondir dans mon lit. » « Oh! l'intuition de la femme, prescience, clairvoyance subtile... »
connaissance que Dieu a de tous les actes humains, passés, présents et futurs. « De saint Augustin à saint Thomas, de Pascal à Molina, la même question ressurgit et obsède : quelle marge laisse à la liberté humaine la prescience divine ? »

rue de nuages

nuages dispersés en lignes parallèles à la direction du vent.

aiguade

lieu où les navires font provision d'eau douce. « L'île, avec son aiguade facile, son petit port, ses ressources de toutes sortes... » « Les marins au long cours doivent s'appliquer à connaître les meilleures aiguades. »

cochenille

petit insecte dont on tire le carmin (matière colorante rouge). Laque, teinture de cochenille. « Les rouges sombres de la cochenille ont fourni la pourpre des rois. »
principe colorant tiré de cet insecte. « Ils reviennent des Indes avec un chargement de cochenille et d'indigo. »
« rouge cochenille. »

se ranger des voitures

passer à une vie plus sage ou plus honnête. S'assagir. « À trente ans, il s'était décidé à se ranger des voitures. »

scotomisation

du grec skótôma, éblouissement, obscurcissement de la vue. Mécanisme psychique par lequel le sujet évacue de sa conscience un événement ou un souvenir traumatisant.

scotomiser
rejeter inconsciemment de sa conscience une réalité pénible. « La mort de leur père aimé, ils l'avaient "scotomisée". »
omettre intentionnellement. « Nous ne pouvons pas scotomiser 600 millions de Chinois. »

palisser

palisser fixer les branches et les rameaux d'un arbre fruitier, d'un arbrisseau, contre un mur, un treillage ou tout autre support, de manière à leur donner une direction parfaitement droite. (=palissader). « Il monte à l'échelle pour palisser ses poiriers. Que la vigne soit une liane nous explique pourquoi on la palisse en culture et on la taille régulièrement. »
passif : « les vignes sont palissées sur échalas. »
p.anal. fixer les branches, les tiges d'une plante contre un support. « Palisser des oeillets. »

démascler

démasclerdépouiller les chênes-lièges de la première écorce, assez grossière, pour que le liège puisse se former ensuite régulièrement. « Les chênes-lièges démasclés à hauteur d'homme montrent le derme rouge de leur écorce mâle. »

chantoung

étoffe de soie épaisse, d'origine chinoise. « Un garçon en veste de chantoung. Cette robe de chantoung est le clou du défilé. »[habits]

lucifer

lucifer [du lat. lux, "lumière" et ferre, "porter"] nom donné par les Romains à l'« étoile du matin » ou « étoile du Berger », la plus brillante de toutes, qui n'est en réalité pas une étoile mais la planète Vénus.
autre nom de Satan, ange déchu pour avoir défié Dieu. Dans l'Ancien Testament (Livre d'Isaïe), Satan est en effet comparé à cet astre. « Comment es-tu tombé du ciel, Lucifer, toi qui te levais si brillant le matin? Toi qui disais en ton coeur : Je monterai au ciel, j'établirai mon trône au-dessus des astres de Dieu, je m'assiérai sur la montagne de l'alliance, aux côtés de l'aquilon; je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut? Mais tu as été précipité dans l'enfer, jusqu'au plus profond des abîmes. »

lucifère
[du lat. lux, "lumière" et ferre, "porter"] qui produit ou apporte la lumière. Gaz lucifères. Vénus, l'étoile lucifère.

chantourner

vider, découper différentes matières et spécialement le bois, suivant un contour donné. « Scie à chantourner. Si l'ouverture de la cheminée qu'on veut boucher avec ce châssis présente des courbures ou des saillies, on trace, puis on chantourne comme il convient. »
p. métaph.=> « L'un des rares dont l'âme fut assez chantournée pour comprendre Mallarmé et aimer Verlaine... »

hespérides

myt. grecque : nymphes du Couchant, filles d'Atlas et d'Hespéris, chargées de garder les pommes d'or données par Junon à Jupiter.
litt. jardin des hespérides ; pommes d'or des hespérides. « Le voyageur peut se croire parvenu en ce jardin des Hespérides, dont les pommes d'or excitèrent les convoitises du vainqueur du monstre de Némée. »
fig.: jardin des Hespérides : endroit plein de choses précieuses dont l'accès est interdit.

minoterie

minoterie grand établissement industriel qui transforme les céréales, et notamment le blé, en farine. « Les vieux moulins restaient nombreux, mais des minoteries utilisant l'électricité les concurrençaient. »
industrie et commerce de la mouture des grains. « L'industrie de la meunerie ou minoterie. »
pêche minotière : activité de pêche dont les captures sont transformées en farine pour l'élevage.

xénophilie

qui manifeste de la sympathie pour les étrangers, pour ce qui est étranger (anton.: xénophobie). Esprit, sentiment xénophile. « Rousseau et Montesquieu, chantres de la xénophilie. »

priapisme

érection prolongée (plusieurs heures ou jours), sans objet, et parfois douloureuse.

épigraphe

inscription placée sur un édifice pour en indiquer la date, la destination. courte citation qu'un auteur met en tête d'un livre, d'un chapitre pour en indiquer l'esprit.

plénipotentiaire

personnalité munie des pleins pouvoirs pour accomplir au nom d'un État une mission déterminée, négocier, signer un traité. « L'ambassadeur plénipotentiaire de France au Québec. » « Ministre plénipotentiaire : représentant de l'État auprès d'un autre État, grade le plus élevé de la carrière diplomatique. »
p. anal.: « Elle nous laisse faire, un sourire entendu de plénipotentiaire au coin des lèvres : elle sait qu'elle a gagné. » « Elle redevint la plénipotentiaire de tous les plaisirs. »

floquet

floquet petite touffe floconneuse. « Un pelage gris avec çà et là de petits floquets blancs. » « Des gentianes bleues, des joncs, des linaigrettes à floquet de soie ».
p. ext.: petite houppe floconneuse servant de décoration. « Le floquet de rubans à la Watteau, placé en haut de ses blonds cheveux frisés. » « Leurs chevaux, tous harnachés de même, à grelots et à floquets de laine bleue. »

rouet

rouet machine à roue mue par une pédale ou par une manivelle, servant à filer le lin, le chanvre, la laine, etc. Filer au rouet; ronron, ronflement du rouet.
ronronnement, bruit sourd et monotone. Rouet des guêpes. « Je m'endors, bercé par le rouet monotone du fleuve. »
cage à rouet = cage munie d'un cylindre tournant. « Une cage à rouet avec un écureuil dedans. »
fig. être au rouet = être dans un cercle vicieux, dans l'embarras. « Je suis au rouet à l'idée de quitter ce pays que j'aime. »

emboucaner

sentir mauvais, puer. « Ah! triste chose que l'humanité. Incarcérée, elle ne sent pas la rose, dehors libérée, elle emboucane, elle fouette à vomir. »
importuner par son odeur. « Mes codétenus m'ont réveillé en m'emboucanant. »

gémonies

gémonies [antiq.] nom d'un escalier au flanc du Capitole (Rome), où étaient exposés les corps des suppliciés avant d'être jetés dans le Tibre.
p. ext.: lieu de supplice et de mort. « Des prédicateurs vindicatifs, qui menacent leurs ouailles de gémonies et d'apocalypse »
fig.: traîner, vouer (qqn ou qqc.) aux gémonies : humilier, outrager publiquement (qqn ou qqc.) « Je ne voue pas l'ensemble des journalistes aux gémonies mais déplore la frilosité de certains. » « Mon frère souffrit sans protestations qu'on traînât son œuvre aux gémonies. »

fascine

assemblage de menu bois, de branchages (=fagot). Fascine de joncs, de bruyères. « J'aperçus alors, au bord du sentier, un abri constitué par un toit de fascines posant sur quatre piquets. La tranchée était plutôt bâtie que creusée, composée de sacs, de fascines et de claies. »

argentin

son très vibrant, qui résonne comme l'argent. « On n'entendait que la voix grave et sonore du colon, et par instants le timbre pur et argentin de celle de Jenny. » « Les clochettes se mirent à tintinnabuler joyeusement avec leurs petites voix grêles, argentines ou cuivrées... »
qui a l'éclat et la blancheur de l'argent. « Sable argentin. » « La lune brillait, et nous donnait sa lumière argentine. » « Au clair argentin de la lune. »
ton argentin, peinture argentine : effet de couleur qui rappelle le blanc d'argent. « La peinture de Manet est argentine et blonde, débarbouillée des terres de momie et des jus de pipes qui ont crassé si longtemps les toiles. »

habitudinaire

celui qui commet toujours le même péché. « Ces habitudinaires qui n'osent plus, après de persévérantes chutes, franchir le seuil de l'église. »

mica

mica silico-aluminate présent dans les roches éruptives, métamorphiques et sédimentaires. « Micas blancs alumineux; micas noirs; micas durs calciques. Une sape s'enfonçait dans le granit, à six mètres au moins de profondeur. Du mica étincelait. »
[Le mica en tant que matériau] Feuille, lame, lamelle de mica; écran de mica. « Ce sont les cheminées en verre ou en mica. Elle regardait, par l'étroite fenêtre de mica, au bas du poêle de fonte émaillée, rougeoyer les charbons. »
p. méton. pièce manufacturée, objet en mica.
de mica = qui brille comme le mica. « Un Arménien aux yeux de mica. Il vit l'avion entre les feuilles, un éclat de mica dans le ciel, il pensa... "Bon voyage!". »

micacé : qui contient du mica. « Grès, schiste micacé. La pierre, là-bas, c'est un granit à peine micacé, aux reflets brillants. »
qui appartient au mica. « Un éclat micacé. Les murailles blanchies à la chaux, avaient des scintillements micacés. »
qui ressemble au mica par sa brillance. « Août est arrivé: un ruissellement d'une lumière pétillante et micacée sur le frisotis des genévriers. Et du côté de la terre sur un mince liseré d'horizon c'étaient les lignes vagues de villes de lointains baignées de pulvérulences micacées. Des petits tas de sucre où luisent des paillettes micacées. »
micacées par : « des glaces micacées par un soleil froid. »
aspect de mica. « Ces surfaces givreuses et miroitantes qui ont le micacé des crins coupés. » [couleur]

jais

jais variété de lignite (=charbon), combustible, dur et d'aspect compact, d'un beau noir brillant (= ambre noir). Bloc de jais; noir comme (du) jais; briller comme du jais.
le jais est considéré comme pierre fine lorsqu'il est taillé. Il sert alors à la confection de bijoux, de parures de deuil, de garnitures de passementerie, etc. Bouton, collier, grains, perles, paillettes de jais; (costume) brodé, passementé, perlé de jais.
jais artificiel, faux jais = métal émaillé ou verre poli teint en noir, imitant le jais et utilisé de la même façon. « Sa petite pélerine tricotée, dont chaque maille retient une perle de faux jais. »
jais + couleur = verre coloré imitant le jais. « Le jais blanc vient de Norvège, le jais noir vient d'Angleterre. » « Sa ceinture est de platine et de jais vert. »
dont la couleur, l'éclat rappelle le jais (noir intense et brillant). D'un noir de jais; barbe, chevelure, cheveux, yeux de jais; un brillant, un luisant, un miroitement de jais. « L'eau était noire comme l'eau d'une lagune, et sur sa surface de jais tremblait la lueur d'un réverbère agité par le vent ». « Ses prunelles de jais manquaient de douceur. »[couleur]

colonne Morris

édicule cylindrique servant à apposer les affiches publicitaires des spectacles. L'espace à l'intérieur est parfois utilisé pour abriter des toilettes ou des téléphones publics. « Un attroupement de jeunes devant une colonne Morris. »

pays de Cocagne

Pays imaginaire dans lequel on mène une vie de luxe, de plaisir et d'abondance. Cocagne désigne la chance dans les régions méridionales.
La cocagne est une friandise que l'on attrape au sommet du mât de cocagne lors des foires des pays du nord.
Son origine vient de la "cocanha" ,boule de feuilles séchées de pastel qui servait à la coloration des tissus, et qui fit la prospérité de Toulouse (et de ses bourgeois, les "Capitouls") au Moyen Age. C'est Marco polo qui a 'tué' ce pays de cocagne en ramenant l'indigo de Chine.

salacité

penchant excessif pour les rapprochements sexuels (=lasciveté, lubricité). « Dites-vous qu'après tout, la salacité n'est point la plus impardonnable des fautes. »
caractère des propos ou des comportements érotiques, lubriques, obscènes. « Seule face aux hommes, à leurs sarcasmes, à la salacité de leurs regards... »

volute

volute motif d'ornementation formé d'un enroulement en spirale. « Les volutes italiennes s'enroulent autour du gothique tardif. » « Une grille en fer battu, à riches volutes. »
ce qui est en forme de spirale; chose recourbée ou partie recourbée de quelque chose. Volutes du lierre ; volutes blanches, bleues de la fumée; volutes d'encens ; s'enrouler en volutes. « Les volutes des nuages. » « Ses moustaches s'infléchissaient en deux volutes harmonieuses. »
p. métaph.: « le musicien donne libre cours à sa tendresse, à son brio, à ce déroulement de volutes charmantes qui sont comme la fleur spontanée de son art. »
en volute = enroulé en spirale. « Un bel écureuil en gilet blanc, la queue en volute par-dessus la tête. »
voluter : (s')enrouler en volute, faire des volutes. « La lumière qui se filtre par la verdure tendre des marronniers s'en vient voluter autour de ses formes que la marche ondule. »

pervenche

pervenche plante herbacée aux tiges couchées et aux fleurs bleues ou mauves, poussant dans les lieux ombragés et les sous-bois
(de) pervenche : bleu clair tirant sur le mauve. Regard pervenche ; robe bleu pervenche ; ciel bleu de pervenche. « La fumée qui sort des toits est couleur de pervenche. » « Ses yeux bleus, ses yeux de pervenche me parurent une chose surnaturelle. » « Une maison ocre à volets bleu pervenche »
fam.: nom donné aux contractuelles, par allusion à leur uniforme bleu pervenche.
[couleur]

forfaiture

[dr. féodal] acte commis en violation du serment de foi prêté par un vassal à son suzerain et entraînant la confiscation du fief tenu par ce vassal.
crime commis par un fonctionnaire public dans l'exercice de ses fonctions (=prévarication). « Le juge qui viole le principe d'impartialité se rend coupable de forfaiture et peut être poursuivi au civil et au pénal. »
p. ext.: manquement grave à une parole donnée, à son devoir; trahison de la confiance d'autrui. « Ne pas leur venir en aide serait, de notre part, une forfaiture. » « Ai-je donc commis quelque forfaiture dont la teneur m'est inconnue ? »

Yemanja (ou Iemanja)

Yemanja (ou Iemanja)divinité africaine et afro-américaine associée à la mer, au monde aquatique et à la maternité. Parfois représentée comme une sirène ou une créature fabuleuse émergeant des flots, elle est la déesse protectrice des pêcheurs et des enfants.
Yemanja est célébrée le 2 février. La fête la plus populaire a lieu à Salvador de Bahia, au Brésil. Des milliers de personnes y participent : blancs, noirs, riches et pauvres, Brésiliens et étrangers.

padawan

padawandans la saga Star Wars, apprenti et disciple d'un Jedi. Le padawan porte les cheveux courts et une natte. Il devient un Jedi une fois sa formation terminée. Il peut alors lâcher ses cheveux.

obduration

littér.: endurcissement intérieur, fait de devenir insensible, intraitable. « Ce magistrat se distingue par son obduration. »

Diogène

Diogènepers. dont le cynisme et la sobriété sont comparables à ceux de Diogène, philosophe grec, fondateur de l'école cynique. « Un nouveau Diogène qui va, la lanterne à la main, cherchant un reste de moralité dans ce monde corrompu. » « Il comprit la manœuvre de l'édile et refusa son aide, tel un Diogène répondant à Alexandre : "Ôte-toi de mon soleil". »
diogénique : qui appartient ou est relatif à Diogène. Cynisme diogénique. Lanterne diogénique.
syndrome de Diogène : trouble du comportement conduisant à des conditions de vie négligées et au besoin ascétique d'une absence totale d'objets, ou au contraire à l'accumulation compulsive (syllogomanie).
Haut de page