Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot » — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

l'Arlésienne

nouvelle d'Alphonse Daudet, extraite des Lettres de mon moulin, dont est tiré un mélodrame mis en musique par Georges Bizet en 1872.
Frédéri, garçon de bonne famille, est amoureux fou d'une jeune fille de la ville d'Arles, rencontrée aux arènes. Ses parents consentent au mariage jusqu'à ce que le gardian Litifio, amant jaloux, leur révèle sa liaison avec leur future belle-fille. Frédéri doit renoncer au mariage, mais ne peut oublier l'Arlésienne et finit par se donner la mort.
L'Arlésienne, dans sa thématique d'amour fatal et de mort, évoque déjà Carmen.

par ext.: chose dont on se préoccupe beaucoup, mais qui n'apparaît jamais. En effet, bien qu'au centre de l'intrigue, l'Arlésienne n'apparaît jamais sur la scène.

LP

[de l'anglais "Long Play"] enregistrement longue durée sur disque vinyle 33 tours.
EP : "Extended Play" ou "super 45 tours", enregistrement d'une durée à mi-chemin entre le "single" (2 titres) et le "LP" ou album.

bernique

bernique mollusque gastéropode, à coquille conique, sans opercule, qui vit fixé aux rochers (=patelle ou "chapeau de chinois").
fig: « seule une poignée d'irréductibles subsiste, comme bernique sur son rocher. »
pop.: interjection exprimant la déception.

étiologie

discipline qui a pour objet la recherche des causes. « L'étiologie et l'épistémologie d'Aristote. »
étude des causes des maladies; ces causes elles-mêmes. L'étiologie des septicémies, de la tuberculose; l'étiologie des névroses; une maladie d'étiologie inconnue ; l'étiologie du cancer. « Il traîne un violent rhume de cerveau et ne se lasse pas d'en esquisser l'étiologie : "Nous habitons dans un trou. La maison est mal exposée". »

Blitz

nom donné à la campagne de bombardement de l'Angleterre (Londres en particulier) par la Luftwaffe, l'aviation allemande, entre 1940 et 1941.

oppidum

oppidumville fortifiée; fortification généralement située sur une hauteur à l'époque romaine et gallo-romaine. « À l'époque gauloise, le quartier de Fourvière, qui domine la ville, avait été aménagé en oppidum. » « La commune d'Opio (Alpes-Maritimes) tient son nom de l'oppidum qui s'y dressait autrefois, »

heaume

casque enveloppant la tête et le visage, muni d'ouvertures pour les yeux, que portaient les hommes d'armes au Moyen Âge.

palangrotte

palangrottepetite ligne à main à plusieurs hameçons, utilisée surtout en Méditerranée. « Le capitaine jette l'ancre et fait dérouler les palangrottes. »

guêpier

nid de guêpes.
situation difficile, affaire fâcheuse, piège.

probe

d'une honnêteté stricte, irréprochable (=qui fait preuve de probité). Commerçant probe; être probe en affaires. « C'est un homme probe jusqu'à la rigidité, et qui jusqu'à présent a rempli tous ses engagements avec une parfaite exactitude. »

avanie

vexation que les Turcs du Levant faisaient subir notamment aux chrétiens pour leur confisquer de l'argent. « J'avais été prévenu de ne me laisser jamais plaisanter par ces Turcs, si je ne voulais m'exposer à mille avanies. »
affront public. Essuyer, subir une avanie. Faire une avanie sanglante à qqn. « Ce refus est pour moi l'avanie suprême. »

apologue

court récit en prose ou en vers, dont on tire une instruction morale. Ex : fables du grec Esope (fondateur du genre), fables de La Fontaine.

avunculaire

avunculairequi appartient, qui a rapport à l'oncle ou à la tante. Amour, indulgence, sagesse avunculaire. « Nous passâmes une agréable semaine sous le modeste toit avunculaire. »

avunculat : institution sociale selon laquelle le rôle de l'oncle maternel est plus important que celui du père.

anglaise

anglaiseboucle de cheveux allongés. « De longues anglaises encadraient ses joues de leurs spirales d'or. » « Soudain elle tourna la tête, faisant danser ses jolies anglaises blondes. »

lordose

lordosecambrure du bas de la colonne vertébrale (=creux des reins).
cez les mammifères femelles non-primates, la lordose est un réflexe sexuel (l'augmentation de la courbure du dos facilitant la copulation).
la lordose devient pathologique lorsqu'elle est excessive (=hyperlordose).

victoire à la Pyrrhus

[p allus. au roi Pyrrhus 1er d'Épire, qui vainquit les Romains, mais dont l'armée fut décimée] victoire obtenue au prix de lourdes pertes. « Une victoire oui, mais une victoire à la Pyrrhus, qui fragilise dangereusement la démocratie. »

venaison

venaisonchair de gibier. Morceau, tranche de venaison; plat, repas de venaison. « Un énorme pâté de venaison. »
haute venaison : chair de gros gibier (cerf, chevreuil, sanglier).
basse venaison : chair de petit gibier (lièvre, lapin). « La chair dont on se nourrit dans les châteaux n'est pas celle des bêtes d'élevage, mais la venaison, haute ou basse. »
sauce venaison (=sauce grand veneur) : sauce pour gibier dont la plus classique est une poivrade additionnée de crème fraîche et de gelée de groseille.
p. anal. [p. réf. à l'odeur forte du gibier] « Le camembert et son fumet de venaison. »
p. métaph.: « cette littérature est sans intérêt, si l'on en excepte ses romans : des venaisons enfin aptes à satisfaire mon appétit. »

substantifique moelle

partie la plus riche en substance, élément le plus important (=essentiel, quintessence). Tirer,
extraire la substantifique moelle de qch. « Ferdinand ne lit qu'un journal, toujours le même. Il sait le lire, il sait en extraire toute la moelle substantifique. » « Un guide clair et concis pour découvrir la substantifique moelle de la ville. »
fig.: « de quoi vit-on? je vous le demande. De l'air du temps bien sûr... mais plus capitalement de cette substantifique moelle qu'est le fric. »

raidillon

raidillonpetit chemin en pente raide; partie en pente raide d'une route, d'un chemin, d'une rue. « J'entame le raidillon abrupt qui mène à l'école, bâtie au flanc d'une colline. »

sibylle

sibylle femme ayant reçu d’Apollon le don de prophétie. Les sibylles rendaient des oracles (réponses des divinités aux questions des fidèles). Oracles sibyllins. « Les sibylles ouvrent et ferment le livre du destin. » « Les sibylles de Michel-Ange, au plafond de la Chapelle Sixtine. »
femme faisant des prédictions.
voyante. « L'antre de la sibylle, une tireuse de cartes, était beaucoup plus sombre que l'antichambre. » « Sibylle de malheur! »
péj.: "vieille sibylle" : femme âgée et laide, qui a quelque prétention à l'esprit, et connue pour la méchanceté de ses propos.

rédimer

dr.: racheter une obligation par le versement d'une contribution. « Se rédimer du servage. »
racheter par son sacrifice le genre humain. « Dieu fuyard, Dieu muet! Tu devais rédimer les hommes et tu n'as rien racheté. »
racheter, sauver. « Le bourgeois, le réprouvé absolu qu'aucun holocauste ne rédime. »
obtenir, en contrepartie d'une bonne conduite ou de sacrifices, le pardon de ses fautes ou de ses erreurs. « Il lui en a coûté tant pour se rédimer des poursuites qu'on exerçait contre lui. »

portefaix

1- celui dont le métier consiste à porter des fardeaux (=porteur). Ex: un troupeau de portefaix qui se disputaient les bagages ; L'éternel portefaix, courbé, tête basse, sans regarder le ciel, sans penser, sans s'élever jamais à l'invention.
2- [Aspect physique, vigueur] Taillé comme un portefaix, avoir des mains de portefaix; allure de portefaix; très grand, taillé en force, avec des épaules de portefaix.
3- [Comportement jugé grossier] Injures, langage de portefaix; parler comme un portefaix ; s'insulter comme des portefaix.

sloop

sloopvoilier à un seul mât, équipé d'une grand-voile et d'un foc. « Le sloop à gréement bermudien est le type de voilier le plus répandu aujourd'hui. »

pérégrin

[Dr rom.] qui concerne l'étranger libre. Droit pérégrin, cités pérégrines.
étranger libre. « Les pérégrins de l'Empire romain. »
p. ext., litt.: voyageur, nomade, étranger ; pèlerin. « Il ne voulut s'y rendre qu'à pied, toujours en pérégrin. » « Ma vie pérégrine. »

pérégrinal : relatif au déplacement, au voyage. « L'homme est un être en devenir, pérégrinal. La croyance est consolidation de son être. »

fard

[islam] désigne ce qui est obligatoire (=wajib). Par exemple, faire la prière ou jeûner pendant le Ramadan font partie du fard. « Quiconque ne respecte pas le fard s'expose au châtiment d’Allah. »

oriflamme

oriflamme(fém ; du latin aurea flamma, la "flamme d'or").
hist.: étendard de soie rouge orangé, à la partie flottante découpée en pointes, qui fut primitivement celui de l'abbaye de Saint-Denis et que les rois de France adoptèrent comme bannière royale du 12ème au 15ème s. « De tous les points du pays, vassaux et milices vinrent se ranger autour du roi et de l'oriflamme de Saint Denis. »
p. ext.: étendard. « Oriflamme tricolore. »
bannière d'apparat ou d'ornement, souvent utilisée à l'occasion de fêtes ou de cérémonies. « De lourds navires penchés sous la voilure, les oriflammes claquantes. »
pavillon que l'on hisse avant le départ de la course et que l'on amène après son départ. « Taisez-vous donc, on lève l'oriflamme... »
fig.: ce qui symbolise quelque chose; ce qui constitue un signe de ralliement.« Je continuerai, sous la bannière de la religion, à tenir d'une main l'oriflamme de la monarchie et de l'autre le drapeau des libertés publiques. »

pasionaria

pasionaria[p.réf. à Dolorès Ibarruri, héroïne de la guerre civile espagnole] femme qui se passionne pour une cause, une idée, et dont l'exemple et l'éloquence agissent sur les foules. « Winnie Mandela, la pasionaria de la lutte contre l'apartheid. » « Raquel Garrido, l'impulsive pasionaria de la France Insoumise. » « Brigitte Bardot, la pasionaria de la cause animale. »

hauturier

hauturierrelatif à la haute mer. Flotte, pêche hauturière; pêcheur, pilote hauturier. « Si la navigation au large, ou navigation hauturière, présente bien des dangers, la navigation près des côtes, ou côtière, est plus périlleuse encore. »

oliban

olibanencens. « L'oliban ou encens, rangé parmi les gommes-résines, se tire d'une espèce particulière de genévrier. » « J'aime à brûler parfois l'oliban et la manne. »

pilastre

pilastrepilier plat adossé à un mur ou engagé dans celui-ci. Il est dit cannelé lorsqu'il comporte des rainures verticales.

onanisme

syn. de masturbation [de Onan, nom d'un personnage biblique qui, contraint par la loi du lévirat d'épouser la veuve de son frère, refusa une postérité qui ne serait pas la sienne en «laissant perdre à terre»]. « L'onanisme, une pratique banale mais encore souvent empreinte de honte. »
p. métaph.: « Philosophie, onanisme intellectuel ? »

onaniste
relatif à l'onanisme. Pratiques, pulsions onanistes.
qui se livre à l'onanisme. « On relève moins de cancers de la prostate chez les onanistes. »
p.métaph.: « Ces onanistes de la raison qui veulent toujours tout expliquer. »

glitch

un glitch ("pépin" en anglais) est un dysfonctionnement d'un matériel ou logiciel informatique dû à une fluctuation dans les circuits électroniques ou une coupure de courant (interruption dans l'alimentation électrique).
Par extension, un glitch désigne tout type de problème en informatique, hardware et software (=bug).

commisération

sentiment de compassion, en présence des malheurs d'autrui. Élan de commisération.

sauropodes

sauropodesfamille de dinosaures du Secondaire regroupant les plus grands animaux terrestres découverts à ce jour (sauroposéidon, brachiosaure, diplodocus).

Armageddon

dans le Nouveau Testament (texte de l'Apocalypse), lieu symbolique du combat final entre le Bien et le Mal.
fig.: scène d’un combat gigantesque et décisif. « On attendait l'ultime Armageddon, l'explosion finale. »

habemus papam

locution latine signifiant "nous avons un pape", prononcée par le cardinal protodiacre à l'issue d'un conclave, depuis le balcon central de la basilique Saint-Pierre au Vatican, afin d'annoncer à la foule romaine et au monde entier (urbi et orbi) l'identité du nouvel élu et le nom de règne qu'il s'est choisi.

incise

proposition intercalée entre virgules dans le corps de la phrase ou rejetée à la fin de celle-ci, utilisée pour indiquer que l'on rapporte les paroles ou les pensées de quelqu'un ou pour introduire diverses nuances (supposition, opinion, explication, interrogation). « L'argent, dit le sage, ne fait pas le bonheur » (ici, la proposition "dit le sage" est une incise). « A force d'incises, de retouches, cette conférence prenait corps, se dessinait avec des contours précis. »
en incise : « les interjections se placent en incise dans la phrase. »
inscription, motif gravé. « Ces incises, dessinées avec toute la pureté du beau style égyptien... »

lamé

lamé orné de fines lames (d'or, d'argent, etc.) ou tissé avec des fils de métal ou de matière synthétique donnant un aspect scintillant. Tulle blanc lamé d'argent. Une robe lamée d'or. « Je ne quittais pas des yeux Antinéa. Seule une large tunique lamée la vêtait. »
emploi subst. masc.: une robe de lamé.
p. anal.: « Le jour éclatait derrière, en un fond somptueux de nuées grises lamées d'argent. » « Les étoiles brillaient de leur éclat glacé. La masse sombre de la maison se détachait sur le ciel lamé d'argent. »
garni de bandes de métal destinées à orner ou à renforcer. « Les portes lamées de bronze tremblaient sur leurs gonds. » « Le jour glissait, oblique et froid, à travers la fenêtre lamée de plomb. »

aligoté

l'aligoté est un Bourgogne blanc léger. Il doit se boire jeune.
Le cépage "Aligoté" existe uniquement en Bourgogne. Les vignerons sont cependant autorisés à adjoindre jusqu'à 15% de Chardonnay.
La production de Bourgogne Aligoté diminue d'année en année. Les gens préfèrent semble-t-il les charmes du Chardonnay (cépage blanc le plus connu dans le monde entier. Utilisé pour le vin blanc de Bourgogne, le Champagne, etc.).

potron-minet

potron-minetle point du jour, l'aube, le petit matin. À potron-minet, dès (le) potron-minet. « Au travail dès potron-minet. » « Il n'y a plus de métro avant potron-minet. »

faséyer

faséyeronduler, battre au vent sans être gonflé par lui (=barbeyer). « Les voiles pendantes s'émurent, faseyèrent, se gonflèrent. » « Partout les voiles faseyaient, aux îles de la Manche elles barbeyaient. »

faix

réunion d'éléments identiques (liés ensemble dans le sens de la longueur). « Faix de bois, d'herbes » (=fagot).
charge, corps pesant (=fardeau). « Plier, succomber sous le faix; colonnes qui portent un faix prodigieux. Un âne dont le faix ensanglantait le dos. »
fig.= ce qui constitue une charge, une contrainte morale qui pèse lourdement sur celui qui la subit. Faix de fatigue, de labeur, de douleurs; ployer, succomber sous le faix. Le voilà arrivé au bout du chemin, pliant sous le faix de sa vie. Plier, être courbé sous le faix des ans.

vaccin

vaccinLe mot "vaccin" vient du latin "vacca" qui signifie "vache". En effet, c'est en inoculant la variole de la vache (lat. "variola vaccina") à l'homme que le médecin anglais Edward Jenner créa le premier vaccin.

contondre

frapper, donner des coups ; blesser par des coups, sans entamer la peau. « Dans cette rixe, il y a eu plus de contus que d'hommes blessés à sang. »
litt.: être contus de coups. « Tout son corps était contus par des pierres lancées par la foule. »
contus : altéré par un coup, un choc. « Les plaies sont contuses quand elles s'accompagnent d'une mortification des tissus voisins. »
p. métaph.: « Des sensations confuses, quasi contuses... »
douleur contuse = qui provient d'une plaie ou de coups reçus. « Rachialgie dorso-lombaire, irradiant dans les membres sous forme de douleurs contuses. »

mektoub

formule exclamative arabe, se traduisant par "c'était écrit". « Louis, vous devez m'épouser. Il le faut. Mekhtoub. C'est écrit comme sur du papier timbré. » « Fatum, disent les Latins : c'était dit; mektoub, disent les Arabes : c'était écrit. »

puisatier

puisatier ouvrier qui fore ou répare les puits.
p. métaph.: « Seul un vrai ami, en puisatier d'âme, saura par la patience guérir son mal. »

lapidifier

lapidifier convertir en pierre, donner à une substance la dureté de la pierre. « Une planète hostile faite de paysages lapidifiés et de dunes de sable. »
pronom.: devenir de consistance pierreuse.
fig.: rendre dur comme la pierre. « Aucune pensée ne traversait son cerveau lapidifié. »

paradigme

paradigme modèle théorique de pensée.
système de représentations largement accepté dans un domaine particulier. « La suppression des notes imposerait un changement de paradigme à l'école. »

tilak

tilakmarque portée sur le front par des hindous (=tika ou bindi). « Le tilak symbolise le troisième œil de Shiva. »

synchronicité

synchronicitéphénomène étudié par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung, qui consiste en l'occurrence simultanée d'événements sans lien de causalité apparent, mais dont l'association prend un sens pour la personne qui les perçoit (≈ heureuse coïncidence, heureux hasard). « Au moment ou je pense à Guillaume, que je n'ai pas revu depuis deux ans, devinez qui m'appelle ? Guillaume ! »
Haut de page