Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Pantomime

Comportement outré, ridicule

balancelle

embarcation généralement pointue à ses extrémités, à mât unique portant une voile latine, munie d'avirons et utilisée en Méditerranée pour la pêche ou le cabotage.
plateau muni d'un crochet sur lequel on place les objets à transporter. « Nous prenons place à cinq ou six dans une sorte de balancelle qu'on suspend par un crochet à une élingue, et qu'une grue soulève et dirige à travers les airs, au-dessus des flots. »
siège de jardin, à plusieurs places, avec un toit en tissu et des coussins assortis, mobile comme une balançoire.

prégnante

prégnante en gestation (=enceinte, pleine). Femme, femelle prégnante. « Que n'ai-je été prégnante le soir de mes noces! »

bougnat

tenancier d'un débit de boissons, d'un café. « Nous nous retrouvâmes tous chez un bougnat de la rue Dupeyron. »
le café lui-même. « Nous avons bu un jus avec le cocher dans un bougnat. »

catafalque

catafalque estrade décorative élevée pour recevoir un cercueil. Un catafalque de marbre blanc. « Les employés des pompes funèbres transportèrent la bière sur le catafalque dressé au seuil de la chapelle. »
p. métaph.: « je vous apporte une bonne nouvelle, et vous avez l'air de catafalques. »

psittacisme

psittacisme[du lat. psittacus, perroquet] péj.: reproduction mécanique de phrases qui ne sont pas comprises. « Un psittacisme journalistique fait de phrases vides, qu'on se complaît à écouter à longueur de journée »
psittacin : qui répète machinalement. Culture psittacine.
psittaciser : pratiquer le psittacisme, répéter machinalement comme un perroquet, sans réfléchir. « Encore un politicien qui psittacise sa rhétorique lénifiante. »
psittaciste : qui pratique le psittacisme, qui répète sans réfléchir. « C'est un psittaciste, un simple ergoteur. »

janotisme

litt. rare : esprit borné, simplicité excessive, bêtise. « Il y a ici un vieux domestique, le meilleur des hommes et le modèle des serviteurs, mais un fond de janotisme. »
construction vicieuse d'une phrase donnant lieu à des ambiguïtés. Ex: "j'ai acheté un gigot chez le boucher qui était gros." (on ne sait pas si c'est le boucher ou le gigot qui était gros).

famulus

domestique, serviteur. « Faust retrouve son famulus Wagner comblé d'honneurs académiques. » « Mon famulus descend vous ouvrir, messieurs. »

longanime

qui se montre patient malgré la possibilité ou l'autorité qu'il aurait de faire cesser ce qui lui déplaît (=indulgent, magnanime). « Si le gouvernement et la police se montraient si longanimes, c'est qu'ils y trouvaient leur intérêt. »
longanimité: patience avec laquelle on endure des insultes, des fautes qu'on pourrait punir. « Ce Dieu plein de longanimité et de patience... »

camouflet

affront blessant. Donner, essuyer, recevoir un camouflet. « Une grève dans une entreprise est encore considérée le plus souvent comme un camouflet pour la direction. »

girond(e)

beau, joli, bien fait. « Des photographies du temps qu'elle était gironde. »
qui est bien en chair, qui a des formes, en parlant d'une femme. « Elle est charmante, la caissière. Un peu gironde peut-être. »

allégorie

mode d'expression consistant à représenter une idée abstraite ou une notion morale par une image ou un récit.

croque(-)mitaine

monstre imaginaire, fantastique et effrayant, qu'on évoque pour faire peur aux enfants. Une voix de croque-mitaine. « Si tu ne finis pas ton repas, le croquemitaine viendra te chercher! »
p. ext.: pers. très sévère et terrifiante. « Jean Bart est devenu le croquemitaine de la mer du Nord. » « Un croquemitaine dont on se sert pour manipuler les foules. »

cartulaire

registre qui contient les titres de propriété ou les privilèges temporels d'une église ou d'un monastère. Cartulaire d'une abbaye, d'un cloître, d'un prieuré. « La pièce où s'alignaient sur des rayons de chêne les histoires monastiques et les cartulaires. »

phébus

littér., vieilli. Style obscur, ampoulé et alambiqué. Donner dans le phébus. Il refit la déclaration d'amour du galant comme froide, prétentieuse, guindée et sentant son phébus.
diseur de phébus = écrivain ou orateur au langage obscur et alambiqué. « C'est un esprit des plus confus, alambiqué, ce que nos pères appelaient un diseur de phébus et qui rend encore plus déplaisantes, par sa façon de les énoncer, les choses qu'il dit. »

tête de pont

milit.: position conquise (sur une rive ou côte) et point d'entrée en territoire ennemi. « Nous avions conquis et organisé une solide tête de pont sur la rive droite du fleuve. »
p. anal.: « À cette époque, Liverpool était la tête de pont du commerce transatlantique. »

aman

dr. musulman : octroi de la vie sauve ou amnistie concédée à un ennemi. Demander, implorer, accorder l'aman.
fig.: grâce, pardon. « Il sollicite l'aman avec tant d'humilité qu'il me désarme. »
arg., interj.: amane! = miséricorde!

HMS

"Her Majesty's Ship" ou "His Majesty's Ship" : tous les navires de la Marine royale britannique portent ce sigle devant leur nom (p. ex., HMS Victory).

canopée

canopéeétage supérieur de la forêt, captant l'essentiel de l'énergie solaire. « Le Radeau des cimes, structure gonflable de 600 m2, déposée au sommet des arbres pour explorer la canopée des forêts tropicales »

bovarysme

tendance à construire sa vision du monde à partir de ses lectures de romans et à être déçu du monde réel.
« Oeuvre phare de Flaubert, Madame Bovary est l’histoire banale d’une femme mal mariée, qui trompe son mari, le ruine et finit par se suicider, s’étant perdue dans la poursuite de chimères romantiques inspirées par des romans à l’eau de rose. Un terme a été forgé pour désigner le mal qui la ronge : le bovarysme. »
p ext.: tendance d'une personne insatisfaite à s'imaginer autre que ce qu'elle est, à rêver un autre destin. « Les jeux en ligne offrent des cas d'addiction à des univers fictionnels, de "bovarysme" dont Flaubert lui-même n'aurait pas osé rêver. »

brise-bise

petit rideau tendu au bas d'une fenêtre pour empêcher l'air de passer. « Un petit bar à la devanture voilée de brise-bise. »

bailler

vx.: donner, remettre. Bailler un cadeau, un conseil; bailler des coups d'épée ; bailler des fonds.
pop.: bailler (à qqn) le lièvre par l'oreille = duper (qqn) au moyen de vaines promesses.
p. ell.: vous me la baillez belle (ou bonne), vous m'en baillez d'une belle = vous voulez m'en faire accroire.
arg.: bailler une cotte rouge à une fille = lui prendre sa virginité.

jubarte

jubartegrande baleine aux longues pectorales et à la forme massive, peu profilée (= baleine à bosse, mégaptère, rorqual longimane). « Les mégaptères ou jubartes ont le corps renflé et globuleux et les nageoires pectorales très développées. Leurs fanons sont petits. Ces cétacés ont l'habitude de s'élancer hors de l'eau et de se laisser retomber avec fracas, en faisant éclabousser la mer de tous côtés. »

sépulcre

sépulcre tombeau, monument funéraire où est déposé le corps d'un mort, généralement illustre. Le sépulcre de l'empereur. « Le voyageur trouve dans les sables un sépulcre mystérieux, qui est le sépulcre de Rhamsès V. »
p. anal.: construction imposante, froide et inquiétante. « Le manoir, clos de toute part, m'effrayait comme un sépulcre. » « L'attrait irrésistible de ce grand sépulcre blanc qu'est le Nord. »
descendre, entrer au sépulcre : mourir. « Il fallait qu'elle pérît, qu'elle entrât au sépulcre, pour que son vivant esprit se répandît dans le monde. »
de sépulcre : qui fait songer au sépulcre, à la mort (= sépulcral). Voix, lueur, odeur de sépulcre.
Saint-Sépulcre : tombeau du Christ à Jérusalem. « Le Saint-Sépulcre, lieu saint de tous les Chrétiens. » « Pour beaucoup de pèlerins, le Saint-Sépulcre est un lieu déroutant. »
Ordre du Saint-Sépulcre. : congrégation religieuse créée en 1099 par Godefroi de Bouillon pour la garde du tombeau du Christ et qui aujourd'hui entretient de nombreuses œuvres charitables en Terre sainte.

propolis

propolismatière résineuse que les abeilles récoltent sur les bourgeons de certains arbres (marronniers, saules, etc.) et dont elles se servent pour enduire les parois intérieures des ruches. « Sentez-vous les parfums exhalés par la propolis des peupliers et par les sueurs du mélèze ? » « Les ouvrières utilisent la propolis pour mastiquer les fentes de la nouvelle demeure, fixer tout ce qui branle et isoler de la lumière. »

ardillon

ardillon pointe fixée sur la boucle d'une ceinture, d'un ceinturon ou d'une sangle, pour en assurer la fermeture en pénétrant dans un des trous de la courroie.
partie terminale de l'hameçon : « le brochet est hors de l'eau, l'horrible et cruel ardillon transperce sa lèvre. »

cour des miracles

sous l'Ancien Régime, quartiers des mendiants et des voleurs, ainsi nommés car leurs prétendues infirmités y disparaissaient à la nuit tombée, comme par miracle.
p. ext.: lieu sordide et malfamé. « Le vieux réfectoire tient désormais autant de la cantine populaire que d'une cour des miracles. »

varech

varechensemble de plantes marines, en particulier d'algues brunes, que l'on récolte sur le rivage pour en extraire l'iode, la soude, le mucilage et dont on se sert pour amender les terres et pour faire des litières (=goémon). Lit de varechs; couvert, tapissé de varechs; ramasser, sentir le varech. « Des flaques d'eau miroitaient au loin parmi les varechs. »
plais.: « une barbe en varech plantée au bas d'une figure en poire. »
hist.: droit de varech = dans la vieille coutume de Normandie, droit selon lequel toutes choses rejetées par la mer appartenaient au seigneur du fief où elles étaient trouvées.

se lignifier

bot.: se transformer en bois.
lignifié = qui a pris les caractères, l'aspect du bois. « Liane qui se lignifie. Plante avec une tige lignifiée. Le chien est comme lignifié. »
★ la lignine est une substance organique complexe qui imprègne les éléments constitutifs du bois auquel elle donne sa consistance (le bois comporte deux constituants principaux : la cellulose et la lignine).

ponant

ouest, couchant, occident. Vers le ponant ; du ponant au levant. « Voyez, du ponant jusques à l'orient, l'Europe, qui vous hait, vous regarde en riant. Les orages viennent toujours du sud et les giboulées du ponant ».
côtes occidentales de l'Europe, océan Atlantique (par opposition à la Méditerranée). Ports du Levant et du Ponant.
(vx.) ponantais: qui est de l'océan Atlantique, des côtes occidentales de l'Europe. « Cette place de gardien de phare dont jouissaient mes pères sur les côtes ponantaises. »
du levant au ponant = de l'est à l'ouest.

déhaler

haler un navire au moyen d'amarres ou de cordages (hors d'une position dangereuse). « Comment déhaler la Santa Maria de sa fâcheuse position ? »
se déhaler : s'éloigner d'une position dangereuse.
fig.: tirer d'embarras, d'une mauvaise posture. « Les guides déhalèrent à bout de bras, tel un ballot, l'alpiniste à demi inconscient. »
se déhaler : se tirer d'embarras. « Il se déhale joliment dans son nouvel emploi. »

ex-voto

objet quelconque placé dans un lieu vénéré, en accomplissement d'un voeu ou en signe de reconnaissance. « offrir en ex-voto ; on m'ôta mes habits blancs, qui furent attachés en ex-voto au-dessous d'une image de la Vierge ; un fouillis d'ex-voto bizarres, pans de burnous, fils d'or, cheveux roux, qui pendaient le long des murailles. »
plaque où est gravée une formule de reconnaissance. « Madame Lemoine fit poser en ex-voto sur le mur de la chapelle une plaque de marbre avec cette inscription : à saint Antoine, pour une faveur inespérée, remerciements d'une épouse chrétienne. »
signe de reconnaissance. « Il demande trois cierges de trois couleurs différentes, qu'il veut brûler en ex-voto. »

potlatch (masc)

cérémonie, pratiquée notamment par les tribus indigènes d'Amérique du Nord, au cours de laquelle des clans ou des chefs de clans rivalisent de prodigalité, soit en détruisant des objets, soit en faisant des dons au rival qui est contraint à son tour à donner davantage.

moucharabieh

moucharabiehgrillage en bois placé devant une fenêtre dans les pays orientaux et permettant de voir sans être vu.

Junon

Fille de Saturne(= Chronos) et de Rhéa, soeur jumelle et épouse de Jupiter(=Zeus), elle est reine des dieux et reine du ciel.
La légende raconte qu'elle fut violée par un coucou qu'elle avait reccueilli et qui n'était autre que son frère Jupiter. Elle eut tellement honte qu'elle décida de l'épouser, pour le meilleur et pour le pire.
Les querelles de Junon et de Jupiter occasionnent les troubles, les perturbations de l'air et du ciel. Ainsi, Junon serait l'image de l'atmosphère si souvent agitée, obscure et menaçante. Quant à Jupiter, il serait l'éther pur, la sérénité du firmament.
Les romains lui ont dédié le sixième mois du calendrier: juin.
Junon Moneta - Junon "qui avertit" (surnom qu'elle a gagné grâce aux oies du Capitole, son temple) a aussi donné le mot "monnaie" car c'est dans son temple que furent frappées les premières monnaies.

tératogène

qui est susceptible de provoquer des malformations de type monstrueux. « Agent, médicament tératogène. »

rechampir

Faire ressortir les ornements du fond sur lequel ils sont peints, soit en en marquant les contours, soit en les peignant d'une couleur différente de celle du fond : « l'antique logis fut gratté, réchampi, parqueté et décoré à neuf. »
Peindre une inscription pour la faire ressortir. « Les peintures des bornes et des tableaux indicateurs doivent être surveillées et rechampies... »
rechampi de + couleur : « Fauteuil réchampi de rouge. » [couleur]

brûlot

[marine] bâtiment chargé de matières inflammables et explosives destiné à brûler les bâtiments de l'ennemi.
journal ou écrit très polémique. « Le livre d'Oriana Fallaci, brûlot contre l'islam. »

virago

femme de grande taille, robuste, d'allure masculine. « Une virago moustachue ; une virago cocardière, une de ces créatures sans sexe, qui tiennent du zouave et de la jument. »

bréhaigne

stérile (en parlant d'un animal femelle et par ext. d'une femme, d'une idée, etc.).

panégyrique

éloge sans réserve ou excessif (masculin). « Dans son Panégyrique de Trajan, Pline le Jeune dresse un portrait des plus flatteurs de l'empereur Trajan, qui a régné sur Rome de 98 à 117. »
péj.: éloge exagéré, emphatique. « Je veux le déifier, l'embaumer avec un panégyrique de ma préparation ! »
p.iron.: discours, propos malveillant(s). « Tu ne sais donc pas que je suis un poltron, un lâche? je croyais être mieux connu, depuis que Florence crie mon panégyrique à toute l'Italie. »

stipendier

avoir à sa solde; payer qqn pour accomplir une tâche. Stipendier des troupes. « En vue de faciliter son implantation, le groupe n'a pas hésité à stipendier des responsables politiques. »
payer qqn pour accomplir une basse besogne. Stipendier des bandits.

cochléaire

cochléaire spiralé comme la coquille du colimaçon. « Le repli cochléaire de l'allée, comme un jeu de l'oie... »
relatif à la cochlée, conduit de l'oreille interne caractérisé par sa forme hélicoïdale. Nerf, implant, prothèse cochléaire. « L'implant cochléaire, cette prothèse de l'oreille interne qui pallie la cochlée déficiente. »

musher

mushermeneur de chiens de traîneau. « Il faut qu'il y ait une sorte de symbiose entre le musher et les chiens. »

aussière

aussièregros cordage servant à l'amarrage des navires et aux manœuvres de force. « On accumula près des drosses, sur le passavant, tout ce qu'il y avait d'aussières et de grelins de rechange pour raffermir au besoin la mâture. »

Alexandre le Grand

[356 - 323 av. J.-C] élève du philosophe Aristote et roi de Macédoine, il est considéré comme le meilleur stratège et le plus grand conquérant de l'Antiquité. En onze ans, il conquiert « l'ensemble du monde connu » : l'Empire perse, le Proche-Orient, l'Égypte, jusqu'aux rives de l'Indus. Son rêve de faire fusionner les civilisations grecque et orientales est le point de départ de la civilisation hellénistique.
Il meurt à l'âge de 32 ans à Babylone, suite à de violentes fièvres (malaria ou empoisonnement). Immédiatement après sa mort, ses généraux se partagent son empire.

pleine fleur

[cuir] qui comporte sa fleur d'origine sans qu'aucune pellicule de surface n'ait été ôtée par ponçage, effleurage ou refente. « Les plus beaux vêtements et canapés sont élaborés à partir de cuir pleine fleur. » « Le cuir pleine fleur aniline est le plus noble : sa coloration n'est obtenue que par la stricte utilisation de colorant à l'exclusion de tout pigment. »
fleur : partie superficielle d'une matière, d'un objet. En peausserie, il s'agit de la partie d'une peau tannée qui portait les poils, la toison. « Le côté fleur, par opposition au côté chair. »

intaille

intaille pierre précieuse gravée en creux (à l'inverse du camée, gravé en relief). Bague à intaille. « Une bague en or dont le chaton est serti d'une intaille en jaspe sanguin, finement gravée d'une Victoire ailée. »
p ext.: gravure en creux (sur bois, cuir, etc.) « Ces riches panneaux de paravents à intailles coloriées. »
en intaille : en creux. « Des croix en relief ou en intaille. »
fig.: image, idée, oeuvre fortement ancrée, gravée dans l'esprit de qqn. « Rien de ce que je lus de Goethe, ensuite, ne put modifier cette première intaille [la lecture du Prométhée]. »
style nerveux, incisif. « La concision doit coïncider avec l'intaille, ou la morsure. »

cant

formalisme excessif, hypocrisie de manières et de langage, particuliers à une certaine classe de la société anglaise. « Lord Byron détestait le cant, ou l'hypocrisie des salons. » « Londres victorien, cité du cant et des tabous sexuels. » « Le peuple anglais, peuple du convenu, de l'étiquette, du formalisme, du cant, des castes, de l'isolement individuel. »

lanterne rouge

[p. réf. à la lanterne placée à l'arrière du dernier véhicule d'un convoi pour en signaler la fin] « L'on n'aperçut bientôt plus que les trois lanternes rouges du dernier wagon. »
fig.: qui occupe la dernière position ; dernier. « Au premier virage, il est encore "lanterne rouge". » « Apple cède la lanterne rouge à Sony. » « L'Erythrée, lanterne rouge de la liberté de la presse. »
[p. réf. à la lanterne qui indiquait une maison de prostitution] « Il y avait çà et là l'enseigne d'une maison louche, une lanterne rouge. »
Haut de page