Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

brucelles

brucelles petites pinces à ressort servant à saisir des objets de très petite taille. Pince brucelles. Brucelles d’horloger. « D'un geste sûr et fluide, le sertisseur saisit avec des brucelles un diamant trapézoïdal de la taille d’une tête d’épingle. »
pince à épiler.

euphémisme

adoucissement d'une expression jugée trot crue, trop choquante (ex: il nous a quittés pour dire il est mort).

bistrer

donner la couleur du bistre. « Quelle passion avait bistré sa face bulbeuse, qui, dessinée en caricature, aurait paru hors du vrai? ; Hélène est très excitante avec ses yeux bistrés... » [couleur]

darne

darne tranche de gros poisson découpée avant cuisson. « Darne de lieu noir au beurre d'escargot. » « Prévoyez une darne par personne. »
p ext.: partie du corps. « Et peut-être que quelque darne de son corps il y laissera. »

phalanstère

phalanstère ensemble de logements organisés autour d'une cour couverte centrale, censé permettre la vie harmonieuse d'une communauté (la Phalange). « Dans la pensée de son concepteur, Charles Fourier, le phalanstère est une sorte d'hôtel coopératif pouvant accueillir quatre cents familles. » « La stupidité utopique du phalanstère: un bonheur coupé pareillement et du même morceau à chacun, comme une part de galette. »
p. anal.: groupe de pers. vivant en communauté (= communauté).
litt.: endroit, maison où vivent de nombreuses pers., de nombreuses familles. « Dans ces phalanstères du Paris bourgeois, tout devient événement. »

somptuaire

somptuaire droit : qui a pour objet de régler les dépenses des citoyens et plus particulièrement de restreindre les dépenses de luxe. « Vêtu de drap comme tous les bourgeois prudents qui obéissaient aux ordonnances somptuaires. »
[impôt] qui porte sur les biens de luxe; qui frappe les citoyens ayant un train de vie luxueux. Taxes somptuaires, impôts somptuaires.
relatif aux dépenses et plus particulièrement aux dépenses de luxe. « Son arrivée à l'Élysée fut marquée par plusieurs mesures somptuaires, qui firent réduire le train de vie de l'état. »
de luxe; qui est d'un luxe coûteux, excessif. « Le courage est un luxe; il faudrait le frapper d'un impôt comme tous les objets somptuaires. » « L'isolation d'une maison n'est pas une qualité somptuaire. »
fig.: qui présente un caractère de luxe inutile. « Tous mes efforts ont été vains, c'était une dépense purement somptuaire, un travail totalement inutile. »
arts somptuaires [p. oppos. aux arts utilitaires] = arts décoratifs de luxe (mosaïque, orfèvrerie, etc.) dont la finalité est essentiellement esthétique.

panne

mettre, rester, se tenir en panne; prendre la panne : équilibrer l'effet du vent dans la voilure en disposant celle-ci de façon à immobiliser le bateau ou à ne le soumettre qu'à l'effet de dérive, sans que les voiles soient amenées ou fasèyent. « Quand le bateau que l'on croise porte pavillon tricolore, on se salue, on se crie les nouvelles, et quelquefois on se met en panne pour se faire une visite »
étoffe (de laine, soie, coton) travaillée comme le velours, dont le poil plus long et moins serré est couché, et qui sert dans la confection de vêtements ou dans l'ameublement. « Un rideau de panne rose. Un salon aux banquettes de panne grise et aux rideaux de guipure. »
tissu à poils ras couchés, brillants, utilisé pour la confection de vêtements. « Culotte, robe de panne. Un beau manteau doublé de panne sur l'épaule. »
graisse épaisse sous la peau du porc, dont on fait le saindoux.
fam.: graisse apparente chez un être humain. « Ce grand et gros corps de quinquagénaire, tout en panne et en lymphe... »
bande de nuages au-dessus de l'horizon. « L'espace s'était dégagé de ses nuées; il n'y traînait plus que de grandes pannes blanches et molles, entre lesquelles s'approfondissaient des trous sombres, piquetés d'étoiles. La grande panne de nuages condensée à l'horizon... »
p. anal.: panne de brume : « de grandes pannes de brouillard, immobiles, vagues, sans contours, pesaient sur l'horizon qui était noir »
partie amincie du marteau, opposée à la tête. « Marteau à panne droite, sphérique, fendue... »

pétuner

vx ou p. plaisant.: fumer. « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez, La vapeur du tabac vous sort-elle du nez Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée? » « D'autres rêveurs, accotés aux cloisons enfumées des brasseries et des tavernes pour allumer et suçoter amoureusement leur pipe, pétuner et souffler de la fumée. »
pétuneur = celui qui aime fumer, qui fume beaucoup. « Batailleurs, soiffards jamais désaltérés, pétuneurs, chanteurs et conteurs bien disants »

imagier

peintre ou sculpteur du Moyen Âge. « Au Moyen Âge les représentations peintes ou sculptées s'appelaient indifféremment images et les artistes imagiers ou faiseurs d’images. »
qui fait des images, des enluminures. Moine imagier. Imagier d'Épinal.
péj.: « Manet, c'est un imagier à l'huile d'Épinal. »
[en parlant d'un peintre] « Maurice Utrillo, un des imagiers les plus vrais de Montmartre, le peintre d'Histoire de cette Butte. »
qui concerne la fabrication des images. Industrie imagière.
[en parlant d'un écrivain] dont le style est imagé. « Un artiste imagier comme La Fontaine donnera la préférence au pittoresque. »

entripaillé

qui a une grosse bedaine (=bedonnant, pansu). Moine entripaillé.
p. métaph.: « Paris entripaillé, cuvant sa graisse, appuyant sourdement l'empire. »

extravaser

[en parlant d'un liquide organique] se répandre hors des vaisseaux habituels => s'extravaser.
un choc violent extravase du sang.
fig.: passer et se répandre dans. « Le soleil faisait semblant de se diluer, de s'extravaser dans un bleu mitraillé d'or. »

focalisation zéro

omniscience narrative : le narrateur sait tout, voit tout, connaît tout. Ce point de vue, très souvent utilisé dans le roman réaliste, peut donner l'impression de dominer la situation. Il permet surtout de donner de nombreuses informations en très peu de lignes. « Le réalisme traditionnel de l'époque de Flaubert exigeait une focalisation zéro, gage de réalisme objectif. »

bouts-rimés

jeu consistant à composer un poème sur un sujet prédéfini à l’aide de rimes données d’avance.

bretteur

celui qui se bat souvent à l'épée, qui aime ferrailler (=duelliste, ferrailleur, spadassin).
fig.: fanfaron.

pavé

(jeter, lancer) un pavé dans la mare (aux canards, aux grenouilles) : prendre une position, faire une révélation qui fait scandale ou jette le trouble. « Effarement général à la suite de ce pavé tombé dans la mare aux grenouilles. » « La ministre a jeté un pavé dans la mare en évoquant des "trahisons". »
pavé de l'ours [p. allus. à la fable de La Fontaine L'Ours et l'Amateur de jardin] : action (notamment un éloge) accomplie avec bonne intention mais qui, par sa maladresse, se retourne contre celui que l'on voulait aider. « Ah non! Pas votre pitié! Assez de pavés de l'ours! N'en jetez plus! »
battre le pavé (d'une ville) : errer, parcourir un lieu à la recherche de qqch. « J'ai passé la semaine à battre le pavé de Naples à sa recherche. »
batteur de pavé. « Un batteur de pavé, D'origine quelconque et de sang peu prouvé. »
litt.: « Bien connu sur le pavé de la littérature. » « Ils étaient dans les champs et avaient quitté le pavé des hommes. »

fort Chabrol

en 1899, en marge de l'affaire Dreyfus, Jules Guérin, président de la Ligue antisémite, se barricade au 51 rue Chabrol à Paris. S'ensuit un siège de trente-huit jours par les forces de l'ordre, très médiatisé, communément appelé "Fort Chabrol".
p ext.: situation où un individu – généralement armé, parfois avec otages – se retranche dans un immeuble entouré par les forces de l'ordre. « On a cru à un Fort Chabrol ce matin, lorsqu'un homme a brandi une arme au guichet de la gare. »

trémuler

être agité d'un tremblement (=trembloter). « Le tintement du grelot trémula dans le silence nocturne, clair, régulier, couvrant le bruit des pas. »
p. métaph.: « il y a des moments où, pendant l'extraordinaire cérémonie, le petit frisson de la splendeur divine vous fait trémuler l'âme et où l'on se sent exalté, projeté hors de soi-même. »
trémulant: agité, parcouru d'un tremblement (=tremblant, tremblotant). « Du ruisseau débordé, on ne distinguait plus que les hampes des joncs, parcourues toutes au choc des eaux d'une ondulation trémulante et qui se propageait très loin. »

dissension

opposition violente d'avis, de sentiments, d'intérêts (=divergence, désaccord). Dissensions, civiles, intestines, politiques. Fomenter, semer, la dissension; apaiser les dissensions. « Le parti est en proie à de graves dissensions internes. »
p. ext.: divergence d'idées, d'opinions (=dissentiment). « Il me semble que notre petite dissension nous a faits encore meilleurs amis qu'auparavant. » « Tu n'as pas eu d'ami meilleur que moi-même au milieu de nos dissensions. »

ramille

ramille ensemble de petites branches d'arbres. « La ramille d’un buisson touffu. » « Parmi les stères de bois empilé et les tas de ramille. »
dernière division du rameau; petit rameau; petite branche; brindille. « Des ramilles blanches de givre, à terre. » « Nous marchons dans la forêt, les étoiles luisent à travers les ramilles noires. » « Allongé sur un tapis de ramilles de pin. »
p. anal.: division d'une autre partie arborescente d'une plante. « Parmi les ramilles d'une racine immergée. »

ramillon = ramille. « Bourrasques brusques faisant gesticuler les rameaux et les ramillons. »

dashcam

dashcamcaméra installée dans un véhicule pour enregistrer ce que le conducteur voit (contraction de l'anglais "dashboard camera"). Son usage est encouragé par les compagnies d'assurance pour disposer d'une preuve vidéo en cas de litige.

algarade

échange brusque de mots vifs. « J'avais bonne envie de lui dire le fond de ma pensée, mais ce n'était pas le moment de faire une algarade. » « Il ne se passe pas un jour sans que des algarades fâcheuses n'éclatent au dortoir. »

acculturation

modifications qui se produisent dans un groupe culturel par suite du contact permanent avec un groupe d'une autre culture.
processus par lequel un individu apprend les modes de comportements, les modèles et les normes d'un groupe de façon à être accepté dans ce groupe et à y participer sans conflit.

aller à Canossa

fig: aller demander pardon avec humilité ; reconnaître ses fautes, ses erreurs de façon humiliante. « Après une longue traversée du désert, l'ancien ministre va à Canossa et demande sa réintégration au parti. »
l'origine de l'expression est la "pénitence de Canossa" : en 1077, Henri IV, roi du Saint-Empire romain germanique, s'agenouille devant le pape à Canossa (Italie) afin qu'il lève l'excommunication prononcée contre lui.

adelphité

lien entre enfants nés de mêmes parents (=fraternité, sororité).
proximité affective, sans distinction de genre. « Le terme d’adelphité, inclusif, regroupe à la fois la fraternité et la sororité, sans distinction de genre ; et désigne la solidarité entre semblables, qu’ils soient hommes, femmes ou non binaires. »

pétole

pétole[navigation] absence de vent, calme plat. « La météo promettait une pétole carabinée pour les soixante-douze heures suivantes. » « Nous voilà quelque part sous les Tropiques, encalminés dans la pétole, sans un pet d’air. »

privauté

privauté comportement trop familier avec des personnes non intimes. Privauté de langage. « Je fis sans regrets le sacrifice de la familiarité du tutoiement et d'autres privautés. »
plur.: familiarité déplacée, inconvenante (ex: dans un rapport h/f). Privautés amoureuses; s'interdire toute privauté avec qqn; prendre, une/des privauté(s); supporter des privautés. « Il se serait permis des privautés avec une employée. »

fadette

liste détaillée des appels émis et reçus depuis un téléphone mobile.
Le mot est une déformation de "facdet", raccourci de "facturation détaillée".

abluer

laver des manuscrits ou des livres avec un produit spécial pour en raviver l'écriture ou enlever les taches.
fig.: « toute pierre lavée des signes de voirie, toute feuille lavée des signes de latrie, nous te lirons enfin, terre abluée des encres du copiste. »
s'abluer : se laver (entièrement), faire ses ablutions. « Il sautait du lit, s'abluait rapidement et priait. »
fig.: se raviver, comme après un lavage. « Ses amis d'enfance renaissaient tous dans sa mémoire, leurs visages s'abluaient avec leurs traits précis, leurs regards, leurs voix... »

fongible

fongiblebien qui peut être consommé et remplacé par un autre de même nature, de même qualité et en même quantité, par opposition à un bien non fongible que l'usage laisse entier et qui se restitue en nature. Chose, bien fongible. « L’argent, le blé, l'huile ou le vin sont des choses fongibles. Un appartement dans un immeuble ou une œuvre d'art sont des biens non fongibles. »

grenaille

grenaille graine utilisée pour nourrir la volaille et pour les semences. Semer des grenailles. Halle aux grains et grenailles. « Je ne connais que la terre que je retourne, et, dans mon tablier noué, le ruissellement sur mes doigts de la grenaille des semences. »
matière (le plus souvent métal) réduite en petits grains. Grenaille de fer, de liège; plomb en grenailles; lester un objet avec de la grenaille. « L'arme, avec une poire à poudre, de la grenaille et des capsules dans une boîte en fer-blanc. »

s'ingénier

faire preuve d'ingéniosité; se donner du mal pour parvenir au but recherché. « Bref, petit à petit, en s'ingéniant, en étendant ses travaux et son commerce, il s'est trouvé dans l'aisance. Inutile de chercher, de s'appliquer, de s'ingénier... »
p. métaph.: « le pollen, pour pénétrer dans l'ovule, s'ingénie comme s'il savait les lois du vide. »
s'ingénier à, de = s'évertuer. « Chaque beauté, chaque chose réussie, l'homme s'ingénie à la gâcher, même quand elle est sa création. »

résilience

force morale; qualité de quelqu'un qui ne se décourage pas, ne se laisse pas abattre. « Dans ce deuil, elle étonna ses amis par son immédiate résilience. »
résistance d'un matériau au choc. « Les plastiques de la carrosserie doivent avoir une résilience suffisante. »
capacité de reproduction d'une espèce animale inemployée en raison d'une ambiance hostile, mais susceptible d'une expansion soudaine si cette ambiance s'améliore. « Les cyprinidés ont parmi les poissons une forte résilience en raison du grand nombre d'oeufs qu'ils pondent. »

fuligineux

fuligineux [en parlant d'une flamme, de vapeurs] qui est chargé de suie. Flamme fuligineuse. « À la lueur de torches fuligineuses » « des matières fuligineuses provenant de la fumée du train. »
noirâtre comme la suie. Enduit, ciel fuligineux; atmosphère, clarté, couleur, tache, teinte fuligineuse. « Il a le teint brouillé et fuligineux. » « Un tableau fuligineux » « La lueur fuligineuse des chandelles. »
fig.: qui manque de clarté, obscur, confus. « La rhétorique fuligineuse de ces orateurs révolutionnaires. »
fuligine : suie. « Une teinture faite de noirs de fuligine, de gris de cendre. »
[couleur]

orbe

orbe1) orbite. Orbe lent de la lune. L'orbe des étoiles.
litt. [en parlant d'un astre] globe. Orbe du soleil. « La lune remplissant seule de son orbe démesuré tout le dôme céleste. »
p. ext.: tout corps circulaire. « Le fiacre aux quatre orbes agiles. »
orbe étoilé = voûte du ciel. « Le haut d'une montagne a, sous l'orbe étoilé, Pris des ailes et s'est tout à coup envolé. »
ligne, mouvement circulaire. Orbes d'un serpent; tracer des orbes dans le ciel. « L'épervier resserre peu à peu les orbes de son vol circulaire avant de fondre sur sa proie. »
fig.: zone d'influence (=orbite). « Le communisme et les différents mouvements révolutionnaires qui gravitent dans son orbe. »

2) qui n'a pas d'ouverture. Mur orbe (= mur plein).

3) coup orbe : coup qui n'entame pas la chair, mais qui fait une forte contusion, une grande meurtrissure.

igné

igné qui est en feu, qui est produit par l'action du feu. « Ils portaient des torches ignées. »
comparable au feu par la couleur, l'éclat ou la chaleur (=embrasé, étincelant, brillant, écarlate). « Des pastèques entrouvertes montrant leur coeur igné comme des planètes éclatées. »
fig.: ardent, véhément. Amour ignée; vengeance ignée.

empyrée

empyrée(masc.) espace céleste considéré sous différents angles.
séjour des Dieux et des bienheureux. « Quelque divinité précipitée sur terre des hauteurs de l'empyrée. » « De sa prison ton âme libérée, alla fleurir dans l'Empyrée »
(poét.) espace infini contenant les astres; plus particulièrement voûte céleste visible d'un point quelconque de la terre, limitée par l'horizon. « L'empyrée en tous sens par mille feux rayé. »
(fig.) « ces gens-là s'élèvent à des hauteurs considérables dans l'empyrée de la sottise et du mauvais goût. » « Il y avait un mot de ma mère qui nous paralysait ma soeur et moi : "C'est ridicule!"... dirigé contre nous, il nous précipitait de l'empyrée familial dans les bas-fonds où croupissait le reste du genre humain. »
monde imaginaire, lieu de délices. « Cette réflexion niaise le faisait retomber de l'empyrée sur la terre. »

Majnoun et Leïla

Majnoun et Leïlahistoire d'amour la plus populaires du monde islamique, qui remonte aux bédouins arabes d'Irak au viie siècle (avant le Coran).
résumé : le poète bédouin Quaïs, après s'être vu refuser la main de sa cousine Leïla, continue de l'aimer éperdument. Son obsession est telle qu'on l'appelle le majnoun (le fou) de Leïla.
L'amour idéal surpasse l'amour charnel, au point qu'il refusera de revoir Leïla : « cela m'empêcherait de penser à l'amour de Leïla. »
"Majnoun" se retire dans le désert au milieu des animaux sauvages où, pour se nourrir, il dispute l'herbe aux gazelles. Un jour, il est découvert mort, serrant contre lui un dernier poème adressé à sa belle.
cette histoire a inspiré de nombreuses oeuvres, comme le recueil de poèmes de Louis Aragon Le Fou d'Elsa ou l'album emblématique d'Eric Clapton, Layla and Other Assorted Love Songs.

mélatonine

hormone sécrétée par l'épiphyse et servant à réguler les rythmes biologiques (= hormone du sommeil). « La lumière bleue émise par les écrans altère la synthèse de la mélatonine, l'hormone du sommeil, et retarde l’endormissement. » « Durant ses insomnies, ces désertions de mélatonine, il avait envisagé tout et son contraire. »

cycle de Beau de Rochas

cycle de Beau de Rochascycle à quatre temps, inventé par l'ingénieur français Beau de Rochas (1862). « Le moteur à explosion est un moteur à combustion interne qui fonctionne suivant le cycle de Beau de Rochas. » « Le cycle de Beau de Rochas ou cycle à quatre temps est le cycle le plus utilisé dans le domaine des transports et de l'industrie. »

Détail du cycle de Beau de Rochas (= cycle à quatre temps) :
1- admission : l'essence est injectée dans le moteur par une soupape pendant que le piston descend
2- compression : le piston remonte et compresse le mélange air-essence
3- explosion : l'étincelle apparaît et enflamme ce mélange, qui repousse le piston
4- échappement : le piston remonte et les gaz brûlés sont évacués par une autre soupape.

shlemiel

[du yiddish "bon à rien" ou "idiot"] pers. de l'humour juif, dont la maladresse est à l'origine des situations les plus invraisemblables. Blagues de schlemiel. « Le schlemiel, c'est, dans le ghetto, le maladroit, le malchanceux qui laisse toujours tomber sa tartine sur le côté beurré. » « Charlot portait en lui le schlemiel, ce petit homme maladroit de la culture yiddish. »

turpitude

laideur morale, ignominie qui résulte d'un comportement indigne (=déshonneur, infamie, vilenie). Connaître, dévoiler, montrer la turpitude de qqn.
action, parole, pensée particulièrement basse, honteuse (=bassesse, ignominie). « Ce roman est une turpitude. » « Cette soumission à son rival était la pire turpitude. »
plur.: turpitudes politiques; turpitudes de la presse; écrire des turpitudes sur qqn; accuser qqn de mille turpitudes. « Il semblait que toutes les turpitudes fussent lavées, que tous les péchés fussent blanchis, que tout fût de neige. »

pergola

pergolaconstruction légère placée dans un parc, un jardin ou sur une terrasse dont la toiture est faite de poutres espacées reposant sur des piliers ou des colonnes et qui sert de support à des plantes grimpantes. La terrasse qu'abritait une pergola fleurie. « Nous dînons à la table de la señora Teresa, sous la pergola de vigne. Le sarment, gros comme un tronc, se multiplie et s'étend sur toute la pergola. »

kudos

kudos[du grec kudos, "ce dont on a entendu parler"] gloire, prestige, lauriers. « Kudos au lauréat ! » « Honnêtement, il ne mérite pas tous les kudos qu'on lui accorde. »

manique, manicle

brassard métallique dont les gladiateurs se protégaient le bras droit et les archers le bras gauche. « Sa main droite portait la manicle de cuir comme le ceste des lutteurs. »
gant de ménage, généralement recouvert d'amiante, utilisé pour se protéger de la chaleur excessive des plats, casseroles, etc.
gant de cuir très résistant dont certains artisans et ouvriers se protègent les mains pendant leur travail (cordonniers, selliers, relieurs, chapeliers, bourreliers).
spécialisation dans un métier, habileté à le pratiquer. Parler manicle; avoir de la manicle. « Beau travail pour un homme qui n'est pas de la manique. »
tirer la manique = faire le métier de cordonnier
sentir la manicle = sentir le cuir ou toute autre odeur d'atelier
anneau de pied du forçat, rivé, auquel est fixée la chaîne (=manille). River la manicle. « Obligé d'envoyer dans une jambe plus de force que dans l'autre pour tirer cette manicle. »
frères de la manicle = voleurs, forçats accouplés.
fig.: manège, manigance, habileté à faire qqch. « J'ai bien l'horreur du bigotisme et des maniques pieuses, mais je ne me sens pas attiré, tout en les admirant, vers les phénomènes de la mystique. »
Il entend la manicle = il est adroit, rusé.

cénotaphe

cénotaphe[du grec kenos, vide, et taphos, tombeau]
tombeau vide élevé à la mémoire d'un mort, généralement illustre, qui a été enterré ailleurs ou qui n'a pas reçu de sépulture. Élever, ériger un cénotaphe; un riche cénotaphe. « Les Anglais ont édifié là un grand cénotaphe de pierre, hommage abstrait, devant lequel les passants se découvrent; mais le corps même du soldat est enterré à Westminster et personne ne s'occupe de lui. »
p. métaph. « Ce jardin, ce palais là-bas, où le soleil met une dernière lueur, c'est le cénotaphe de tout ce que Marie-Antoinette a eu de bonheur et d'illusions. »

nuit américaine

technique cinématographique qui permet, grâce à une sous-exposition de la pellicule ou à l'utilisation d'un filtre, de tourner de jour des scènes censées avoir lieu la nuit.

aberrer

s'égarer (dans la foule), s'écarter de la voie normale, dévier.
fig.: s'écarter de la vérité, de la bonne règle, se tromper. « Il serait fâcheux d'aberrer dans notre rapport au conseil. » « Vous alliez me laisser aberrer encore longtemps ? »

cymbalisation

cymbalisationchant des cigales mâles, destiné à attirer les femelles. « La cymbalisation est produite par un organe phonatoire spécialisé, les cymbales, situé dans l'abdomen de la cigale mâle. » « La cigale stridule, ou plus exactement elle "cymbalise". »

écholalie

répétition systématique de paroles entendues. « L'écholalie, naturelle chez le jeune enfant, relève généralement chez l'adulte d'un trouble autistique. » « Affligé d'une énervante écholalie. »

aboucher

aboucher mettre face à face, joindre des tubes par leur ouverture. Aboucher deux tuyaux.
(s')aboucher : (se) mettre en rapport, être en contact : « Je voulais en secret vous aboucher tous deux. » « Le carrefour qui abouche l'avenue. » « Il s'est abouché avec un bien étrange personnage. » « Je suivis le canal jusqu'au point où il s'abouche au lac. »
Haut de page