Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Bar Mitsvah

Communion juive, ou âge de la majorité religieuse (13 ans pour le garçon et 12 ans pour la fille).
La tradition veut qu'elle soit l'objet d'offices particuliers où le jeune (garçon) remplacera le chantre ou le rabbin. Suivant ses capacités, il pourra conduire la totalité de l'office ou, au minimum, lire dans la Torah le passage affecté à la semaine de sa majorité.
La lecture de la Torah n'est pas particulièrement aisée car le texte hébreu s'écrit sans voyelles et qu'aucune erreur n'est permise. Elle demande donc soit un travail de mémorisation soit une très bonne connaissance de la langue. De plus, il faut chanter avec les Téamims, sorte de notes de musique qui indiquent l'intonation que l'on doit avoir. La Communauté, et surtout les parents, sont fiers de l'aisance avec laquelle leur fils ou leur fille assure la lecture de la Torah et le chant des prières.

espagnolette

espagnolettesystème de fermeture de châssis (fenêtre, volet, porte) composé d'une tige de fer munie d'une poignée et dont les extrémités à crochets viennent s'emboîter dans des gâches (p. méton: la poignée de ce système).
fermer (deux châssis) à l'espagnolette : les laisser entrouverts en ne les maintenant que par la poignée. « On avait simplement fermé le volet à l'espagnolette, sans l'attacher de l'intérieur. »

disert

qui s'exprime, parle facilement et avec élégance. « Le comte a le soin de la phrase, une certaine élégance fleurie et diserte ; Les lettrés guettaient sur ses lèvres disertes l'apparition de belles sentences antiques. »

syntone

dont les sentiments sont en accord, en harmonie (avec l'entourage). « Ce qui spécifie le syntone, c'est qu'il adapte spontanément à l'ambiance les perspectives qu'il se choisit. S'il fallait le résumer en deux mots, nous choisirions: bonne volonté et aisance. » « Chez le syntone, c'est la totalité de la personne qui réagit; il est joyeux dans une ambiance joyeuse, triste dans une ambiance triste. »
syntonie : accord affectif de l'individu et de son milieu. « La caravane parle le langage du désert, elle est en parfaite syntonie avec lui. »

gambit

gambitaux échecs, le gambit (de l'italien "gambetto", croc-en-jambe) est un sacrifice volontaire d'un pion dans la phase d'ouverture du jeu, afin d'obtenir un avantage stratégique. « Les parties débutant par un gambit sont souvent très rythmées, car le camp qui l'aura joué s'efforcera de ne pas perdre son avantage. »
fig.: « Elle joue un gambit en acceptant ce poste : ce sera soit un tremplin, soit un frein pour sa carrière. » « Le gambit démocratique de Poutine : un risque calculé de sacrifier un peu pour gagner beaucoup. » « J'accuse de Zola, le gambit de la victoire dreyfusarde. »

parfiler

parfiler défaire fil à fil un tissu précieux pour en récupérer l'or ou l'argent qui recouvre les fils (=effiler). « Le duc tuait le temps à parfiler du galon d'or. » « Nos mères de leurs doigts oisifs s'amusaient à parfiler, décousant broderies et galons, détachant chaque fil un par un. »
tisser une étoffe ou un galon en entremêlant des fils de matières ou de couleurs différentes. « Damas parfilé d'argent et bordé de martre. » « Les courants d'air sont si forts qu'ils ont dû faire parfiler les rideaux de fils d'acier. » « Ô femme, qui avez parfilé la soie de ma vie » « De lourds nuages que le crépuscule parfile d'or. »
pronom.: « En coulisse, où les coeurs se lient, où les histoires se parfilent. »
parfilage : action de parfiler; résultat de cette action. « J'occupais mes soirées à faire du parfilage. »

brésiller

rompre, réduire en petits morceaux, effriter.« Le vieux cuir du sofa se brésille, s'en va en écailles. »
p. métaph.: « Elle avait encombré sa vie de maintes préoccupations adventices, de sorte que l'idée de devoir, souvent, se brésillait chez elle en un tas de menues obligations. »
teindre avec du bois de brésil (couleur rouge).

méliorisme

philos.: doctrine selon laquelle le monde tend à s'améliorer ou peut être amélioré par l'effort de l'Homme; plus généralement tendance à s'améliorer.
mélioriste : propre au méliorisme, partisan du méliorisme. Philosophie mélioriste.

épigénétique

épigénétiqueétude des changements du caractère des gènes en fonction de l'environnement, sans mutation de l'ADN.
Ex: une même larve d'abeille devient soit reine soit ouvrière en fonction de la nourriture qu'elle reçoit. Un même œuf de tortue devient soit mâle soit femelle en fonction de la température.

porte-queue

celui qui porte la traîne du vêtement d'un grand personnage (=caudataire.) « L'héritière eût-elle désiré un porte-queue, on lui en aurait trouvé un. »
papillon (machaon) dont les ailes inférieures sont pourvues de prolongements. « Je vois un banc de porte-queues, la plupart noirs zébrés d'azur. »

coolie

coolie asiatique qui s'engageait comme travailleur salarié dans une colonie; en partic., émigrant chinois en Amérique. « Une émigration de coolies pour l'Amérique. »
dans les pays de l'Est asiatique, homme engagé pour porter les bagages de l'armée.
p. ext.: homme employé aux travaux pénibles : manœuvre, porteur, tire-pousse. « Un coolie est venu proposer ses services. » « Les coolies chinois chargent le minerai dans des paniers suspendus aux deux extrémités d'un bâton placé sur l'épaule. »

bourgeron

bourgeroncourte blouse de toile que portent les ouvriers, les soldats, pour certains travaux. « Il portait une blouse bleue, de celles qui descendent à peine sur les hanches et qu'on appelle bourgeron. »[habits]

pot aux roses

"découvrir le pot aux roses" = mettre à jour quelque chose qui vous était tenu intentionnellement caché

contemner

mépriser, exprimer son mépris pour qqn (=dénigrer). « Elle devient odieuse et contemne Dieu et les lois de la création. » « J'en viens à contemner bien fort tous ces soupirs de vieille amoureuse... »

vérin

vérin appareil à vis placé sous des charges pour les soulever sur une faible course ou pour les soutenir.
appareil composé d'un cylindre, dans lequel se déplace un piston sous l'action d'une pression hydraulique ou pneumatique, et d'une tige solidaire du piston, qui peut tirer ou pousser une charge située à l'extérieur du cylindre. « Siège monté sur vérin hydraulique. »

davier

davier instrument en forme de tenaille courbée utilisé par les dentistes pour arracher les dents. Le davier du dentiste. « Brandir au bout de son davier une dent bleue où pendait du rouge. »
[marine] réa (≈poulie) utilisé pour actionner un câble ou une chaîne. Davier d’ancre.

épancher

faire couler, (dé)verser, répandre. « L'Oise dans la Seine épanche ses eaux bleues. » « Une cuve, d'où le vin s'épanche par un robinet. »
fig.: « mes yeux s'épanchèrent en ruisseaux. » « Elles s'épanchaient en pleurs sincères. » « Les derniers flots de ma vie s'épanchaient dans cet adieu. »
p. anal.: répandre généreusement. « L'aube épanchait une clarté laiteuse au haut des futaies. » « Un blanc magnolia épanche son parfum de neige et de melon. »
p. métaph. : « Bianca, ton chaste nom, lorsqu'il flotte à la bouche, d'un charme toujours neuf vous remue et vous touche, et comme le parfum nage autour de la fleur, sur Venise il épanche une amoureuse odeur. » « La lumière s'épanchait magnifiquement dans la brume lointaine. » « Sa chevelure s'épanche au gré du vent. » « Sa douce chevelure s'épanche comme un flot de lumière immobile. »
fig.: donner libre cours à un sentiment, le confier en toute liberté et sincérité. Épancher son cœur, sa joie. « Un cœur où je pourrais épancher mes douleurs quand elles surabondent. » « L'indignation et la douleur trop longtemps contenues s'épanchèrent. »
épancher sa bile, son fiel = donner libre cours à son amertume, à son indignation. « Il y a des jours où je brûle d'être journaliste, pour épancher ma bile. » « Il dut se borner à épancher son fiel en un soliloque navré et imprécis. »
se confier, s'exprimer en toute liberté et sincérité. S'épancher dans le sein de qqn, besoin de s'épancher. « Il avait besoin de s'épancher, de trouver quelqu'un à qui tout dire. » « Il s'épanche volontiers en confidences, en rires ou en pleurs. »
p. ext.: se répandre abondamment. « L'amour est inépuisable; il vit et renaît de lui-même, et plus il s'épanche, plus il surabonde. »

brimborion

(fam) petit objet de peu de valeur (=bibelot, babiole, colifichet). « Un vendeur de brimborions. »
fait sans importance. « Appeler évènements des brimborions sans importance, ça fait pitié quand on y pense. »
un brimborion de = un brin, un morceau de. « Un brimborion de peau. J'avais pas une bribe, pas un brimborion d'honneur. »
[avec une valeur coll.] le brimborion = l'ensemble des éléments vulgaires et futiles. « Prenons garde de tomber dans le brimborion. »
p. ext. [s'appliquant à un animé] Individu de petite taille, personne insignifiante. « Qu'ils sont petits! Quels brimborions que les élèves d'une école maternelle! ».

aménorrhée

disparition partielle ou totale du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée

jaboter

[oiseau] pousser des cris en secouant le jabot. « Entendez-vous jaboter ces perruches? »
[pers.] bavarder sans arrêt de façon plus ou moins futile ou oiseuse (=babiller, jaser). « Je me demandais de quoi ils pouvaient jaboter si longtemps. »

fortitude

force morale, fermeté d'âme. « Le peuple témoigna une grande constance et beaucoup de fortitude. » « À la servitude s’oppose la fortitude, cette force d’âme qui unit fermeté et générosité. »
opération Fortitude (courage en anglais) : nom de code des opérations de désinformation menées en 1944 par les Alliés pour tromper les Allemands sur le lieu du débarquement.

obliquité

caractère, position de ce qui est oblique.
fig. Manque de franchise, de droiture. « L'obliquité humaine; l'obliquité de sa conduite »

sot-l'y-laisse

morceau très fin, assez peu apparent, situé de chaque côté de la carcasse d'une volaille, au-dessus du croupion.
fig. plur.: postérieur. « Vos perversités pour petite drôlesse, qui se fait dans les coins pincer les sot-l'y-laisse, révoltent mon amour de l'Amour. »

Canaan

CanaanAbraham (="père d'une multitude") est né à Ur, en Chaldée (l'Irak actuel), environ 1800 ans avant notre ère. Il a 99 ans quand Dieu lui apparaît en songe.
Selon le premier livre de la Bible, la Genèse, Yahvé ("Celui qui est") fait don à Abraham de son "Alliance". Il l'engage à quitter sa contrée et à partir vers la terre de Canaan, ainsi nommée d'après Cham, l'un des fils de Noé. Dieu annonce aussi à Abraham qu'il aura un fils, Isaac, de son épouse Sara et qu'il sera le père d'une multitude de nations ! Abraham part donc avec son peuple, qu'on dénomme les Hébreux, d'un mot qui signifie "ceux qui passent".
Après une longue errance, la petite troupe s'établit enfin dans le pays de Canaan, "où coulent le lait et le miel" sous la conduite d'Isaac et de son fils Jacob, surnommé Israël ("Dieu s'est montré fort") en souvenir de son combat contre un ange relaté par la Bible. Ce pays de Canaan, entre le Jourdain et la Méditerranée, n'est autre que l'actuelle Palestine.

piriforme

piriformequi a la forme d'une poire. « Sa tête piriforme était encadrée par les frisons de sa chevelure et de ses minces favoris. » « Le tenancier est un poussah piriforme; la tête est petite et pointue; le menton semble s'être fondu dans le cou, le cou avoir coulé dans les épaules, et le torse s'élargir jusqu'au fond du pantalon. » « Lulu Doumer, avec ses petits nichons piriformes. »
piriformité. « Toutes ces montagnes se ressemblent dans leur piriformité. »

fluence

action de couler, mouvement de ce qui coule.
fig.: fluidité, clarté d’un propos, éloquence. « C’est vraiment un bon orateur, quelle fluence ! »
fluence de lecture : capacité à lire avec aisance. « Une mauvaise fluence de lecture pénalise la compréhension du texte. »

bâtonnier

bâtonnier chef élu de l'Ordre des avocats, chargé de présider et de surveiller leurs assemblées. « Le bâtonnier des avocats. »
détenteur du bâton symbolique d'une confrérie dont il est le chef. « La confrérie des bouchers, à l'élection annuelle de son bâtonnier, revoit ses articles constitutifs. »

courir le guilledou

rechercher, multiplier les aventures galantes (=courir la prétentaine). « Sa fille courait le guilledou. »
coureur, coureuse de guilledou : personne de moeurs légères.

dame de nage

dame de nageobjet servant à fixer et une rame sur une embarcation et permettre son utilisation par le rameur. « Les hommes s'alignèrent le long des plats-bords et glissèrent les rames dans les dames de nage. »

discobole

discobole [antiq.] athlète qui pratiquait le lancer du disque. Lutteurs, discoboles, athlètes, Réparez vos forces au bain.
p. méton.: oeuvre d'art représentant un tel athlète; "Le Discobole" : célèbre bronze du sculpteur grec Myron. « La salle nue, avait sa cheminée de marbre sombre sur laquelle trônait un discobole de bronze. »
celui qui lance le disque. « Le moule s'échappa; il roula par terre aussi prestement que s'il avait été lancé par un joueur de siam ou par un discobole. »

streaker

streaker exhibitionniste courant nu dans le stade au cours d'un événement sportif.
p ext.: individu perturbant un événement sportif en courant dans le stade. « Le match est arrêté après l'arrivée sur le terrain de trois streakers, rapidement maîtrisés par les équipes de la sécurité. »

épistolaire

qui se rapporte à la correspondance, aux lettres.

alya (ou aliyah)

"ascension" ou "élévation spirituelle" en hébreu, ce terme désigne l'acte d'immigration en Terre sainte (Israël) par un Juif. « Fille de juifs tunisiens installés à Paris, elle a fait son alya en 2015. Le départ devait être définitif, mais elle est finalement revenue au bout d'un an. »
avant 1881, on parle d'alyas "religieuses" : leur but est de se rapprocher des lieux saints du judaïsme.
après 1881, on parle d'alyas "laïques" ou sionistes : leur but est de créer un État pour le peuple juif en Palestine.

essart

essartterre déboisée et défrichée. « Il vit un lion dans un essart. »
essarter = défricher une terre en arrachant et, éventuellement, en brûlant la végétation. « On essarta partiellement cette vaste forêt pour y installer la ferme. »

tourmenteux

qui est sujet aux tourmentes, aux tempêtes. « Les plages tourmenteuses de l'océan. »

édicule

édicule petit édifice à caractère religieux, en forme de temple ou d'église. « L'édicule gothique sous lequel des ouvriers descendaient le cercueil. »
petite construction dans l'espace public urbain (ex: vespasienne, kiosque à journaux, bouche de métro, colonne Morris). « Au fond de la rue, un improbable kiosque à journaux. Sur la table devant l’édicule, des journaux en vrac. »

picaro

picaro de l'espagnol "misérable" ou "de mauvaise vie", le picaro est un aventurier espiègle, caractéristique de la littérature espagnole du 16e siècle. « Les aventures se succèdent dans sa vie comme dans celles des plus fiers picaros. »
intrigant sans scrupules (=chevalier d'industrie, coquin, fripon, vaurien). « La plupart des valets de Molière sont des picaros . »

picaresque
genre littéraire espagnol des 16e et 17e s., décrivant les aventures de héros populaires aux prises avec toutes sortes de difficultés et permettant par ce biais de contester l'ordre social établi. (ex: Don Quichotte, Lazarillo de Tormes).
qui rappelle les picaros, leur comportement. « Ton stratagème est assez picaresque et comique. »
à la picaresque : à la manière des picaros. « L'Espagne est toujours le royaume du vagabondage à la picaresque. »

lutrin

lutrin pupitre servant dans les églises à supporter les livres de chant ou les livres liturgiques. Chanter au lutrin; lutrin de table.
ceux qui chantent au lutrin. « C'est lui qui dirige le lutrin, qui donne le ton au lutrin »

giron

giron partie du corps comprise entre la ceinture et les genoux, chez une personne assise.
rentrer, retourner dans le giron de : retourner là où l'on était protégé.
sphère d'influence, de protection, refuge. « Les enfants élevés, comme vous, dans le giron maternel restent plus longtemps enfants que les autres. » « Le giron de la sainte mère église. »

gigantomachie

myth. gr.: combat des géants contre les dieux. « Une représentation de Dionysos combattant un Géant durant la Gigantomachie. »
p. métaph.: « Une ville à l'abandon, gigantomachie déchaînée du minéral et du végétal. »

les Protocoles des Sages de Sion

faux document censé être un plan de conquête du monde par les Juifs et la Franc-Maçonnerie. Il fut fabriqué par Mathieu Golovinski, un Russe vivant à Paris, à la demande de la police secrète du tsar et à l'intention de Nicolas II de Russie. C'est en réalité un plagiat du texte du Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, publié à Bruxelles en 1864 par Maurice Joly, qui y dénonce un plan fictif de conquête du monde par Napoléon III.
L'auteur et ses commanditaires voulaient mettre en garde le tsar contre les aspirations modernistes des Juifs de l'Empire, intéressés par un changement libéral de régime depuis que leur statut avait été dégradé par les tsars réactionnaires comme Alexandre III.
Le plan des Juifs serait de s'appuyer sur la modernisation industrielle et le capitalisme pour installer un pouvoir juif.
Ce texte fut notamment repris par Hitler comme pièce maîtresse de la propagande antisémite du Troisième Reich. Il est devenu un grand classique de l'antisémitisme et du négationnisme et figure comme référence dans la Charte du mouvement islamiste palestinien Hamas.

faire long feu

échouer, en parlant d’un tir de mousquet, la poudre se consumant au lieu d'exploser.
fig: manquer son but, échouer. « Gaza : la trêve a fait long feu. »

les expressions "faire long feu" et "ne pas faire long feu" ne sont pas antagonistes. Elles induisent toutes deux la notion d'échec. « Une belle idée qui hélas n'a pas fait long feu… »

camaïeu

camaïeu pierre fine, divisée en deux couches de même couleur avec des tons différents.
p. anal. : « sa robe est bleu pastel ornée de boutons en émail camaïeu ».
p. réf. aux deux couches superposées de cette pierre : peinture imitant le bas-relief, où l'on n'emploie que le blanc et le noir (=grisaille).
en camaïeu = en dégradé. « un motif peint en camaïeu ».
fig. : « le souvenir de l'entretien qu'ils y avaient eu y formait comme une toile de fond, mais estompée, lointaine, en camaïeu ».
p. ext.: technique picturale consistant à n'employer qu'une seule couleur avec des tons différents (=peinture monochrome). « plus naïf que les autres portraits d'Ingres, le portrait en camaïeu de sa première femme. »
p. méton : tableau peint suivant cette technique => « les camaïeux hallucinés de Goya » ; « des camaïeux beiges d'une grâce abstraite. »
oeuvre dont le style est fade et monotone.
p. métaph.: uniformité, monotonie : « considérant la tristesse du jour, le camaïeu morose de ses habits, il se sentit mélancolique » ; « ce scénario est trop gris, trop camaïeu. »[couleur]

galénique

galénique [remède] tiré des plantes (p. oppos. aux remèdes chimiques). Préparation, pharmacie galénique. « Le laudanum, préparé à partir de l'opium, est un médicament galénique. »
qui a rapport à la doctrine de Galien (médecin grec du IIème siècle après Jésus-Christ).
qui suit les principes de Galien.

suroît

vent pluvieux du sud-ouest. « Des tuiles et des ardoises soufflées des pignons par les premières rafales du suroît. »
vareuse, vêtement imperméable que mettent les marins et les pêcheurs pour se protéger du vent et de la pluie. « Les pêcheurs en suroît de toile brique vont ramasser les harengs au ventre d'argent. »
chapeau imperméable en toile huilée dont l'arrière descend sur la nuque. « Il avait ajouté à son accoutrement un suroit, un manteau de caoutchouc et une paire de bottes. »

lépidoptère

lépidoptèrepapillon. Ordre des lépidoptères. « L'agriculture intensive et le recul des prairies provoquent la disparition des lépidoptères. » « La noctuelle, ce lépidoptère nocturne dont la chenille est un ravageur redouté des jardiniers. »

dantesque

dantesquequi a le caractère grandiose, inquiétant, violent de la poésie de Dante. Paysage, poésie, thème dantesque. « C'est une vision dantesque : fumée, feu, chaleur étouffante. » « La fougue et le grandiose dantesque de Liszt. »

fuscine

fuscine trident analogue à celui de Neptune, dont se servaient les rétiaires (gladiateurs spécialistes du filet).
trident de pêcheur, servant à harponner le poisson. « Elle péchait au harpon, à la fuscine, confiant la barre à l'un des jeunes gens. »
pigment. Fuscine rouge.
en partic.: pigment noir qui colore la rétine.

allant

qui aime le mouvement, actif. « Un petit homme brun, alerte, sautant, allant. » « Des troupes par trop allantes que le haut-commandement avait du mal à discipliner. »
p. ext.: allègre. « À côté de lui, les gens les plus allants et les plus gais ont l'air de sombres et tristes protestants. » « Une tristesse allante, ou, si l'on veut, une allègre tristesse. »
entrain. « Ma mère réclamait ma complicité et si je manquais d'allant, elle s'inquiétait. »

banche

banche coffrage ou panneau de coffrage utilisé pour la réalisation des murs en béton armé ou en pisé. « Les murs plans sont réalisés en coulant du béton entre des banches. »
bancher : couler du béton dans des banches. « Béton banché. »
Haut de page