Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. » — Platon.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr.

crinoline

crinoline étoffe de crin employée à divers usages, particulièrement dans le costume féminin. Col, jupon de crinoline.
p. méton.: vaste jupon, primitivement en étoffe de crin, dont l'ampleur est maintenue par des cercles d'acier. Jupe, robe à crinoline. « Une vieille dame en robe feuille morte à volants, que gonflait une crinoline majestueuse, s'approcha de nous. »
p. ext. : robe ample et bouffante. « Sur des bancs, des dames en crinoline et en cachemire. »
p. méton.: personne portant une crinoline. « Vous ne pouvez rien imaginer de plus drôle qu'une crinoline entrant dans une gondole. »[habits]

limbes

séjour des innocents, des justes morts avant d'avoir été sauvés par la Rédemption. « On inventa pour les enfants le palliatif des limbes, un petit enfer plus doux où ils flotteraient toujours, loin de leurs mères, en pleurant. » « Et nos funèbres coeurs roulent des souvenirs plaintifs comme le vol des âmes dans les limbes. »
[litt.] de limbes = pâle et terne. Clarté de limbes. « Une allée de haute futaie, où est une lumière de limbes, qui a l'air d'une lumière électrique au travers d'un globe dépoli. » « Une pâleur de limbes paraissait suinter du rivage dans cette étale morne du petit jour. »
état incertain, indécis. Dans les limbes ; sortir des limbes ; limbes de l'avenir, de l'enfance, de l'inconscient, du souvenir. « Un projet resté dans les limbes. »

limbique : relatif aux limbes, qui rappelle les limbes. « L'immensité mystérieuse et limbique du palais. »

arpète

fam.: apprenti(e). Arpète en bijouterie. « Il a commencé arpète à 14 ans. » « Un arpète devenu patron. »
apprentie modiste ou couturière. « En tant qu'arpète, elle touche environ 550 francs par semaine; devenue première main qualifiée, elle pourra gagner dix fois plus. »
p. ext.: aide-vendeur, garçon de courses.

bolduc

bolduc[de Bois-le-Duc, ville des Pays-Bas où cette sorte de ruban fut d’abord fabriquée] ruban fin, généralement de couleur vive, servant à ficeler et à parer l'emballage des paquets. « Elle tenait un petit paquet rectangulaire qu'une ficelle rouge et plate, du bolduc, reliait au manche de son ombrelle. »

ghazel

poésie arabe parlant de femmes, de vin et de fleurs. « Je me rappelle un ghazel persan où un amant célèbre la finesse de la peau de sa maîtresse: "Quand elle boit du vin rouge, dit-il, on le voit passer le long de sa gorge". »

rets

rets filet, ouvrage de corde ou de fil à grosses mailles servant à capturer des oiseaux, du gibier, des poissons. « Tendre des rets. »
p. métaph.: « le rets féodal, si serré et si pesant sur tout l'Europe... »
p. anal.: réseau.
fig.: artifice, ruse. « Ainsi tente-t-on, aux préludes d'un grand amour, de secouer les rets où vous emprisonne la femme que l'on a pour objet de rendre captive. »
prendre qqn dans ses rets = le faire tomber dans les pièges qu'on lui a tendus.

thermidorien

ensemble des hommes qui ont fait le 9 thermidor (insurrection contre les montagnards et la tyrannie des robespierristes, le 27/07/1794) et qui ont participé au gouvernement qui a suivi. « Les Thermidoriens accusèrent les Montagnards de les pousser à la révolte. »
p. anal.: homme qui présente certaines caractéristiques qu'on prête aux thermidoriens, comme la modération. « C'est un raffiné, un thermidorien... »
qui fait partie de cet ensemble d'hommes, qui est favorable aux thermidoriens.
[en parlant d'une chose] propre, relatif aux thermidoriens, à leurs idées, à leur gouvernement. Réaction thermidorienne; journaux thermidoriens; république thermidorienne.

mirepoix

mirepoix préparation à base de légumes, d'aromates et parfois de jambon ou de lard, généralement coupés en petits dés, qui entre dans la confection de certaines sauces ou qui sert à accommoder une viande ou un poisson.
p. méton.: sauce contenant cette préparation. « Faites cuire le foie gras dans une mirepoix, avec un verre de madère. La mirepoix est une sauce que l'on ajoute aux viandes ou aux poissons pour en augmenter la saveur: => Sauce mirepoix. »

jamboree

mot anglais issu de l'hindi, désignant un rassemblement de scouts (mot proposé par Robert Baden-Powell, le fondateur du scoutisme). Jamboree mondial ; le Jamboree de la paix.

régalien

régalien qui appartient à la royauté, au roi, ce qui lui est propre, qui le concerne. « La Maison régalienne désigne la famille descendante d'un roi. »
p. ext.: du ressort exclusif de l'État ou de son représentant suprême. Droits, pouvoirs régaliens ; fonctions régaliennes. « En France, les ministères régaliens sont la Défense, les Affaires étrangères, la Justice, les Finances et l'Intérieur. » « Le droit de grâce du président de la République est un droit régalien. »

obfuscation

obfuscationl'obfuscation (=offuscation ou "assombrissement"), est une stratégie de protection de la vie privée qui consiste à "noyer" les informations réelles dans une multitude de données sans rapport.
en informatique, l'obfuscation ou consiste en la production de "code impénétrable" (obfuscated code), par exemple pour protéger un code propriétaire.

lancéolé

qui rappelle la forme d'un fer de lance. Feuilles lancéolées ; aiguille lancéolée.

capybara

capybaratrès gros rongeur d'Amérique du sud, aux pattes légèrement palmées et munies de petits sabots (= cabiai). C'est le plus gros rongeur actuel. « Sur terre, le capybara ressemble à un hamster géant et dans l’eau, il prend des airs de petit hippopotame. »

insane

qui a perdu son bon sens, fou. « Une vieille bigote un peu insane qui faisait peur aux enfants. »
[en parlant des idées, des sentiments] qui est contraire au bon sens, à la raison. « Des élucubrations insanes et d'une platitude désolante. » « Il se persuade que ses craintes sont insanes, qu'il est aimé. »

littérarité

fait d'être littéraire, d'un style qui fait preuve d'une grande culture en lettres. « L'emploi de telles formules est un indice de littérarité. »

faconde

grande facilité de parole (=éloquence). Une faconde étourdissante, intarissable. « Sa bonhomie et sa faconde font le bonheur de l'assemblée. »

ignescent

ignescenten feu, incandescent. « Une averse de brandons ignescents. »

ectogénèse

ectogénèseprocréation d’un être vivant dans un utérus artificiel. « Avec l’ectogénèse, qui déchargera la femme de la gestation, s’achèvera la révolution de la condition féminine. »

esperluette

esperluettelogogramme "&", résultant de la ligature du e et du t par les copistes médiévaux (="perluète", "esperluète" ou "et commercial").

matois

bandit, voleur. « La grande nation des tire-laine, matois, coupeurs de bourse et bohêmes. »
capable de finesse, de ruse, malgré des dehors débonnaires (=rusé, roué). « Matois comme un courtier véreux. »
p. méton.: air matois; bonhomie, pensée matoise. « Ce sourire matois des paysans qui plisse les yeux en amincissant la lèvre un peu mauvaisement. »
emploi subst.: « un fin matois » ; « un matois égrillard, rieur, pour qui la vie de Paris n'avait plus de secrets »

punique

relatif aux colonies phéniciennes d'Afrique et principalement à Carthage (ancienne cité prospère de Tunisie) et aux Carthaginois. Art, constitution, flotte, médaille, religion punique. « Les habitants des terres puniques se distinguaient surtout par leur génie commerçant. »
guerres puniques : les trois guerres des Romains contre Carthage. « J'étais à deux doigts de ma perte, comme Rome aux pires temps des guerres puniques. »
Carthage a été détruite à l'issue de la 3ème guerre punique [cf. la célèbre phrase de Caton "Delenda Carthago est"]
fig., litt.: qui évoque la ruse, la perfidie attribuées aux Carthaginois. « Que disent de cette loyauté punique les économistes? » « Ce travail punique, incontestablement autorisé par la guerre qui admet le piège. »
foi punique = mauvaise foi insigne. « On aurait pu dire la foi romaine, à plus juste titre que la foi punique, tant Rome était habile à éluder ses serments ou hardie à les violer. »
langue punique = langue sémitique parlée par les Carthaginois.
★ Le nom de la ville espagnole Cartagène vient du latin "Carthago Nova" = "la nouvelle Carthage". En effet elle fut fondée par les carthaginois (de Tunisie) pendant la 2ème guerre punique.

onanisme

syn. de masturbation [de Onan, nom d'un personnage biblique qui, contraint par la loi du lévirat d'épouser la veuve de son frère, refusa une postérité qui ne serait pas la sienne en «laissant perdre à terre»]. « L'onanisme, une pratique banale mais encore souvent empreinte de honte. »
p. métaph.: « Philosophie, onanisme intellectuel ? »

onaniste
relatif à l'onanisme. Pratiques, pulsions onanistes.
qui se livre à l'onanisme. « On relève moins de cancers de la prostate chez les onanistes. »
p.métaph.: « Ces onanistes de la raison qui veulent toujours tout expliquer. »

empapaouter

[de l’occitan empapautar, escroquer, arnaquer]
arg.: tromper ; escroquer. « Pas question d’empapaouter les clients. »
arg.: enculer. « Va te faire empapaouter ! »
p ext.: posséder charnellement, baiser. « Il y a tant de filouterie chez certains mâles pour arriver à empapaouter les femmes qu’ils désirent ! »
pronom.: s'emmerder, s'encombrer. « On va pas s'empapaouter avec les formalités. »

méronymie

relation sémantique entre mots, lorsqu'un terme désigne une partie d'un second terme.
Ex: bras est un méronyme de corps ; toit est un méronyme de maison.

doxologie

doxologie[liturg.] louange de la Trinité exécutée en tant que finale de prières. Répéter la doxologie, se terminer par la doxologie.
Exemple de doxologie : Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et à jamais pour les siècles des siècles. Amen.
« Ne discernant plus la fin des psaumes qu'au retour de la doxologie, au "Gloria patri et filio" qui les séparait les uns des autres. »

didascalies

indications scéniques fournies par l'auteur sur le jeu des acteurs (théâtre).

minimum minimorum

littéralement : "la plus petite part des plus petites parts" (=le minimum absolu). « La mention au bac est le minimum minimorum pour être admissible dans notre école. »

flegme

caractère d'une personne calme et imperturbable, qui garde son sang-froid en toutes circonstances. « Ne pas se départir de son flegme; sortir de son flegme. C'est un homme qui a un grand flegme, qui est d'un grand flegme ; un ton de voix dont le flegme affecté cachait la plus violente colère. »
=> flegmatique.

Panamax

Panamaxdésignation des navires dont les dimensions permettent le passage du canal de Panama. Panamax est un facteur déterminant en architecture navale : nombreux sont les cargos conçus à la limite de cette taille.
Les navires trop gros pour le canal de Panama sont appelés "post-Panamax". On appelle "Suezmax" ceux qui peuvent encore emprunter le canal de Suez, et "Capesize" ceux qui n'ont pas d'autre alternative qu'emprunter les caps (Horn et Bonne-Espérance).

agnotologie

étude de la production délibérée de l'ignorance (néologisme issu du grec agnosis, "ne pas savoir" et logos, "discours"). L'ignorance peut en effet être créée de toutes pièces, par des mesures de désinformation, de censure, etc. « La durée du délai entre le constat de la nocivité d'un produit et son interdiction est liée à la puissance des lobbies et à leur expertise en "agnotologie". »

escarpe

escarpe talus intérieur d'un fossé de fortification, qui fait face à la contrescarpe. « Je descendis dans le fossé, je grimpai contre le mur d'escarpe en me cramponnant aux pierres. »
en escarpe(s). « Nous redescendons vers Saint-Jean par une des ruelles en escarpes, rapides et sombres, du vieux Fourvière. »

vernal

vernal qui est propre ou relatif au printemps. « Le feuillage ondulait doucement sous la caresse de la brise vernale. » « Enfin le retour des hirondelles dans le ciel vernal. » « L'odeur vernale des vacances de Pâques. »
qui se produit au printemps. « Le vol vernal des cygnes. »
astron.: point vernal = point du lever de soleil le jour de l'équinoxe de printemps.
bot.: qui s'épanouit, fleurit au printemps. La gentiane vernale.
maladie, éruption, fièvre vernale = qui se manifeste au printemps.

caudalie

caudalie[du lat. cauda, "queue"] unité de mesure de la persistance aromatique du vin. Une caudalie équivaut à une seconde. 6/7 caudalies indiquent que le vin est bon, 10 qu'il est magnifique. Certains vins très expressifs atteignent 20 caudalies. « Ce vin a 8 caudalies. »

bouchot

bouchot tronc de jeune arbre utilisé pour porter les moules d'élevage, implanté au bord du rivage.
parc pour la multiplication des moules (=parc à moules)
parc côtier destiné à retenir les poissons à marée basse.

introjection

processus inconscient par lequel l'image, le modèle d'une pers., est incorporé, identifié au moi ou au sur-moi (≈ identification). Introjection de l'image des parents par l'enfant. « Le surmoi m'apparaît comme une introjection des parents + une introjection des frustrations du monde extérieur + la projection d'un mécanisme de défense contre ces frustrations mêmes. »

introjecter : incorporer au moi ou au sur-moi, par un processus inconscient, l'image, le modèle d'une personne. « L'histoire de la passion et de l'impossible rupture est atroce, car le poète a comme introjecté cette femme tout à fait en dehors de ses expériences amoureuses. »

introjectif : qui procède de l'introjection. « Tantôt la conscience se nourrit des milieux qu'elle traverse, cédant plus ou moins lourdement à la somnolence de cette digestion. Tantôt elle prévient, attaque, s'affirme. Conscience introjective et conscience éjective collaborent à l'expérience de la sociabilité. »

plastination

plastinationtechnique de préservation des tissus biologiques consistant à remplacer les liquides organiques par du silicone. Cette méthode permet de préserver de toute dégradation n'importe quel organe, coeur, poumons, intestins, foie et même des corps entiers. « Une dépouille mortelle conservée en l'état, par la grâce de la plastination. »
plastiner : organe, corps plastiné. « Pour ses expositions de corps plastinés, l'anatomiste Gunther von Hagens est soupçonné de trafic de cadavres de condamnés à mort chinois. »

tombolo

tombolocordon littoral, constitué de sable ou de galets, reliant une île à la côte. « Le tombolo menant au rocher. » « Le Tombolo de Giens est double, avec deux plages détachées du rivage. »

anthropocène

anthropocène[du gr anthropos, être humain et kainos, nouveau] nouvelle époque géologique caractérisée par l'influence perceptible de l'homme sur le système terrestre. Elle aurait débuté au 19e siècle avec la révolution industrielle. « Nous aurions fait entrer la Terre dans une nouvelle époque géologique, l’Anthropocène ou "l’âge de l’homme". » « La sixième extinction massive, nommée "extinction de l'Holocène" ou "entrée dans l'Anthropocène". »

chancelière

chancelière boîte fourrée à l’intérieur, permettant de tenir les pieds chauds. « J'ai hâte de retrouver mon chalet et ma chancelière bien fourrée. »
vêtement de nourrisson constitué par un sac matelassé à capuchon (=nid d'ange).

scolie

1- [nom fém. issu du grec "skholion" : commentaire]
remarque grammaticale, critique ou historique due à un commentateur ancien.
en logique, remarque qui suit un théorème démontré ou un problème résolu.

2- gros insecte hyménoptère, à la livrée généralement noire, bariolée de jaune ou de rouge, vivant dans les régions chaudes et tempérées. « La scolie n’est pas dangereuse mais est malheureusement souvent confondue avec le frelon en raison de sa couleur noire et jaune. »

ludion

ludionfiole ou figurine creuse, ouverte à sa partie inférieure et lestée de façon à couler ou à émerger dans un liquide où elle est plongée lorsque la pression à la surface libre du liquide varie. (Les variations de pression sont généralement produites en appuyant sur une membrane fermant le récipient.) « Ludions qui montent ou descendent dans le bocal selon les coups de pouce imprimés sur la membrane. »

polymathie

connaissance approfondie d'un grand nombre de sujets différents (=savoir encyclopédique). « Des méthodes nouvelles faciliteront-elles la polymathie ? »
polymathe : « Aurélien Barrau est polymathe, tout comme l'étaient Léonard de Vinci et René Descartes. »

rasoir d'Ockham

rasoir d'Ockham[de raser, qui en philosophie signifie "éliminer des explications improbables", et Ockham, nom d'un philosophe du XIVe siècle]
principe selon lequel l’explication la plus simple est la meilleure (= "principe de simplicité" ou "principe de parcimonie").
dans le langage courant, ce principe s'exprime par la phrase « Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? »
« Le rasoir d'Ockham permet de conclure qu'il est le seul coupable. » « Il fonde son jugement sur le rasoir d'Ockham. » « Soyons pragmatiques, sortons le rasoir d’Ockham et écartons les hypothèses improbables. »

Le rasoir de Hanlon est une règle de raisonnement inspirée du rasoir d'Ockham : « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer ».
Michel Rocard reformule à sa façon le rasoir de Hanlon : « Toujours préférer l'hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot demande un esprit rare. »

évergétisme

[du grec ancien euergetéô, "faire du bien"] fait de donner de l'argent pour le bien de la communauté (= évergésie). « Si les sociétés grecque et romaine sanctifiaient les évergètes, l'évergétisme subsiste aujourd'hui de façon moins ostentatoire. »

magnan

magnanver à soie.
magnanier = éleveur de vers à soie (=sériciculteur).

coprah

coprah(masc.) amande desséchée de la noix de coco, employée en pâtisserie, et dont on extrait une huile utilisée dans l'alimentation, la fabrication de savon et de bio-carburants. « Huile de coprah ».
★ le monoï ("huile parfumée" ou "huile sacrée" en tahitien) est extrait du coprah.

guillochis

guillochismotif formé de traits symétriques, ondés, croisés ou parallèles (=guilloché). « Le pavillon est orné de guillochis, de rinceaux et de motifs floraux. » « Essentiellement décoratif, le guillochis est également utilisé sur les billets de banque et les documents d'identité, pour compliquer le travail des faussaires. »

guillochure : chacun des traits formant un guillochis.

guillocher : orner de guillochis. Guillocher une montre. « Vous ne trouverez pas une superficie d'un pouce carré, qui ne soit guillochée, festonnée, dorée, brodée ou peinte. » « Un œuf en or guilloché, recouvert d'émail nacré. »
P. métaph.: « Un homme au corps guilloché de cicatrices. »

Sublime Porte

Sublime Portesurnom de l'Empire ottoman, d'après la porte monumentale du grand vizirat de Constantinople. « En 1802 est signé un traité de paix définitif entre la république française et la Sublime Porte ottomane. »

écuisser

écuisser faire éclater le tronc d'un arbre. « Un hêtre qu'une roue de charrette avait dernièrement écuissé. » « De vieux pommiers au tronc écuissé. »

embarrure

embarrurefracture de la boîte crânienne avec enfoncement de la partie fracturée. « Une embarrure est consécutive à un traumatisme crânien important. Le signe caractéristique en est l'enfoncement d'une petite partie de la surface du crâne, avec déplacement du fragment d'os fracturé. »
Haut de page