Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot » — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

réticulaire

Relatif à un filet, un réseau. « La mémoire humaine possède un caractère réticulaire et dynamique : elle est la réorganisation perpétuellement changeante, au gré des expériences présentes, des sensations passées. »

L'adresse réticulaire (ou URL, "Uniform Resource Locator") correspond à une dénomination unique à caractère universel qui permet de localiser une ressource, un document, un fichier sur le Web.

scansion

scansion action ou manière de scander des vers. Scansion d'un vers de Virgile.
fait de rythmer, de marquer fortement la cadence. Scansion d'un air, d'un chant, d'un discours. Scansion de la mesure. Scansion journalistique.

bléser

prononcer en substituant une consonne faible à une consonne forte, comme le "z" au "s" (=> blésement)

vaticiner

prophétiser, annoncer l'avenir. « La sibylle chrétienne ne cessait pas de vaticiner et d'annoncer la prochaine ruine de l'empire romain. »
souvent péj.: faire des prédictions, délirer sur l'avenir en se prenant au sérieux. « Au VIe siècle les philosophes affirment ou vaticinent, à partir de Parménide et surtout de Zénon, ils argumentent. »
transitif.: annoncer à la manière d'un oracle. « Il vaticinait le retour de l'âge d'or et une longue ère de bonheur. »
[+ complémt.] « Jaurès, toujours éloquemment, continua de vaticiner que les socialistes allemands étaient là pour s'opposer au cuirassier blanc de Tanger. »
vaticinant, -ante (valeur d'adj.) = qui vaticine. « Le cercle se reformait autour de la vaticinante. »

dollar

dollarle mot dollar tire son origine du "joachimsthaler", abrégé en "thaler", une monnaie d'argent produite au Moyen Âge au village de Bohême Sankt-Joachimsthal . Cette monnaie se répandit dans l'empire des Habsbourg et en Amérique latine, où elle devint le "dólar", puis aux États-Unis où elle devint le "dollar".
le sigle $ vient de l'abréviation "US", les deux lettres étant superposées. Par commodité typographique, le "U" a fini par être remplacé par deux barres.

dolman

dolman veste d'abord caractérisée par des manches pendantes et retenue sur les épaules par un cordon seulement, puis ajustée à la taille et pourvue de brandebourgs, que portaient les hussards et les chasseurs à cheval. « Son képi à visière carrée, son ceinturon, son dolman noir et son pantalon bleu, à passepoil jonquille, provoquaient dans la rue une grandissante curiosité. »
en dolman : avec les manches pendantes. « Le prisonnier, sa veste grise en dolman, car son bras en écharpe ne lui permet pas d'en passer la manche, s'incline avec une expression de joie reconnaissante. »
p. ext.: vêtement masculin ou féminin ayant la forme d'un dolman. « Serré dans son dolman polonais vert-myrte bordé de faux chinchilla. » [habits]

trémie

trémie grand entonnoir de forme pyramidale ou conique, en bois, en métal ou en autres matières, employé essentiellement dans l'agriculture et l'industrie, et destiné à recueillir, à stocker ou à déverser divers types de matériaux qui doivent ensuite subir un traitement. « La trémie, sorte de grande auge carrée, large du haut, étroite du bas, qui devait permettre aux grains de tomber sur les meules. »
mangeoire à volatiles; petite auge garnie de trous dans laquelle on met des graines pour les oiseaux en cage, les faisans parqués, les animaux de basse-cour, etc. Trémie pour pigeons.
ouverture dans un plancher pour faire passer un escalier, une cheminée, un ascenseur.
tranchée d'accès à un souterrain, et à Lyon, par extension, le souterrain.

embouche

1- action d'emboucher* des animaux. Ex: pré, terrain, régions, zones, élevage d'embouche ; l'embouche se pratiquait à l'origine sur les seuls herbages naturels.
2- p. méton.: prairie très fertile dont les herbages riches font engraisser rapidement les animaux qui paissent sur place. Ex: j'arrive d'une inspection dans mes prés d'embouche.
* emboucher = mettre un animal à l'herbage pour l'engraisser

pétré

pétrérocheux, couvert de pierres. Désert, plaine, sentier pétré. « Nous suivons un torrent pétré à travers des plateaux stériles. » « L'Herzégovine est un pays de grands plateaux calcaires, c'est par excellence un pays pétré. »

thomisme

thomismedoctrine philosophique et théologique de saint Thomas d'Aquin, reposant sur l'observation du réel ("réalisme philosophique"). « Comme Aristote, Saint Thomas est un réaliste : il valorise l'expérimentation et l'humilité devant le réel. » « Le thomisme est depuis le début du XXe siècle la philosophie officielle de l'Église catholique. »

harmattan

vent très chaud et sec d'Afrique de l'Ouest, de direction Nord-Est à Est, en provenance du Sahara. Il souffle de décembre à février. Chargé de poussière et de sable, il cause des épidémies de méningite, notamment le Burkina Faso et le Mali.

postiche

postiche qui est ajouté, rapporté : Ornement postiche.
ajouté artificiellement : Cheveux postiches. « Le valet réalise que la barbe postiche du monarque lui est restée dans la main. »
perruque. « Il badigeonne son crâne dégarni de colle pour y ajuster grossièrement un postiche. »
litt.: qui est factice, trompeur. « Il affuble son nom d'une particule postiche. »

cagneux

cagneux qui a les genoux tournés en dedans. Avoir l'air, être cagneux ; genoux cagneux ; homme, cheval cagneux. « Il tenait mal sur ses jambes décharnées et cagneuses. »
[en parlant d'une chose] roues cagneuses ; victoires cagneuses.

sectateur

1- adepte déclaré d'une doctrine philosophique, religieuse ou politique (=partisan, séide). Ex: les sectateurs de Confucius, de Platon ; Personne ne s'est montré plus fidèle sectateur des anciens Grecs qu'émile Boutmy.
2- P. iron. Personne qui éprouve un intérêt passionné. Ex: rien au monde ne contrastait mieux que le désordonné, le vigoureux Raoul, et Félix de Vandenesse, sectateur de l'élégance anglaise.

caton

catonhomme très sage, austère, ou qui affecte de l'être. C'est un caton ; il fait le caton.
catonien : digne d'un caton, sévère, rigide. « Ces choses me rendent amer, elles me renforcent d'autant dans un exclusivisme sombre qui me mènerait à une étroitesse catonienne. »
catonisme : attitude austère qui rappelle celle de Caton. « La plaie d'une certaine partie de la jeunesse actuelle : le catonisme libéral, un grand symptôme du temps. »
★ le mot vient de Caton l'Ancien, politicien romain dont la formule favorite était "delenda Carthago est" (il faut détruire Carthage).
"Delenda Carthago est" s'emploie aujourd'hui pour désigner une idée fixe, que l'on poursuit avec acharnement jusqu'à sa réalisation. [personne]

étrave

étraveforte pièce de bois ou de métal qui termine la coque vers l'avant en formant la proue d'un navire. « La longueur d'un navire se mesure de l'étrave à l'étambot. » « Il demeura sur la passerelle à suivre le jeu de la houle que l'étrave du bateau tranchait et brisait en éclats de cristal. »
fig.: « La pointe de Manhattan, portée à l'incandescence par le couchant, enfonçait comme un fer rouge son étrave dans une mer sillonnée de chalands. »
vague d'étrave : vague qui se forme à l'avant d'un bateau quand l'étrave fend l'eau en avançant. À l'arrière, le bateau est suivi par la vague de poupe.

marquer le pas

1- expression d'origine militaire : l'ordre "marquez le pas !" signifie qu'il faut conserver la cadence des pas, mais sans avancer, faire du surplace donc.
2- au fig., "marquer le pas" signifie donc "ne plus progresser", "stagner". Ex: les négociations marquent le pas.

ignifuge ou ignifugé

qui a la propriété de rendre incombustibles les matières inflammables qu'elle/il imprègne ou recouvre. « Enduit ignifuge. »

arroi

(vieilli) train, équipage, appareil (d'un personnage important) : « pour apparaître à ses sujets en plus solennel arroi, Don Quichotte fut obligé d'attendre deux jours, caché dans une auberge de matelots, que l'on pût débarquer des bagages ; de belles dames en grand arroi. »
fig.: être en mauvais arroi = être en mauvaise posture.

chryséléphantin

chryséléphantin[statue] composée d'or et d'ivoire. Sculpture chryséléphantine. « Le Parthénon d'Athène avait pour vocation d'abriter la colossale statue chryséléphantine d’Athéna Parthénos, la déesse vierge. » [couleur]

mantra (masc.)

du sanskrit "formule sacrée", cela consiste en un ensemble de mots sacrés, répétés encore et encore afin de créer un état de vide mental permettant la communication avec les dieux. « Le Seigneur promulgue le mantra, la litanie des noms sacrés. »
le mantra "Hare Krishna" est destiné à réveiller la conscience spirituelle endormie. Les dévots de la secte dédiée à Krishna doivent le répéter 1728 fois par jour.
Formule magique.

tape-dur

fam.: pers. sèche, dure, prompte à punir physiquement. Monsieur tape-dur ; mère tape-dur.

mirabilis

plante herbacée de la famille des nyctagynacées, dont les fleurs s'ouvrent la nuit et qu'on appelle aussi belle-de-nuit. « C'est à la clarté de la lune que la mirabilis et l'arbre triste ouvrent leurs fleurs. »

annus mirabilis : "année merveilleuse" en latin, désigne une année particulièrement féconde, tout particulièrement dans le domaine de la physique. « 1905 est l'annus mirabilis d'Albert Eins.ein. »

gausser

- tourner (quelqu'un) en ridicule, railler. « Jadis, quand un étranger arrivait dans une ville de province, était-il gaussé de porte en porte. »
- se gausser : se moquer ouvertement. « Elle n'était point du tout pieuse alors et se gaussait des curés, voire d'autre chose, avec une liberté extrême. »

égrillard

qui se complaît dans des propos grivois ou licencieux. « Bourgeois égrillards, qui disent beaucoup de polissonneries. »
un peu trop libre, ayant une tendance à la gauloiserie. « Air, sourire égrillard ; histoire, chanson égrillarde ; propos, yeux, sous-entendus égrillards ;une joie égrillarde emplissait les coeurs ; peu à peu notre entretien cessa d'être militaire pour devenir égrillard et puis franchement cochon. »

égérie

femme qui passe pour l'inspiratrice d'un homme politique, d'un écrivain, d'un artiste. « Je serais député, je ne ferais point de bévues, car je consulterais mon égérie dans les moindres choses. »
fig. [en parlant d'une chose personnifiée] source d'inspiration. « L'étude m'a toujours semblé une sorte d'égérie désintéressée. »

délétère

délétère qui attaque la santé, met la vie en danger. Gaz, substance délétère.
litt.: qui corrompt l'esprit ; nuisible, corrupteur, néfaste. « Les effets délétères de l'argent sur la politique. »

dissentiment

différence d'opinion. « Il n'y a jamais eu entre elles le moindre dissentiment. »

consort

époux non régnant d'une reine. « Le Prince consort Albert de Saxe-Cobourg fut l'époux de la reine Victoria avec laquelle il vécut un mariage heureux jusquà sa mort le 14 décembre 1861. »

panacée

remède prétendu universel contre tous les maux, capable de résoudre tous les problèmes. « Certes, la quinine sauve des vies, mais ce n'est pas la panacée universelle. » « Une panacée dans le domaine économique. »

codicille

acte soumis aux mêmes formes que le testament qu'il complète ou modifie.« Il ajouta à son testament un codicille pour demander que, contrairement à ses dispositions précédentes, des honneurs militaires fussent rendus à son grade de chevalier de la Légion d'honneur. »
texte, clause, ajouté à un traité. « île de Chypre devenue, par un codicille subit du traité de Berlin, une île anglaise. »

hiatus

rencontre de deux voyelles appartenant à des syllabes différentes, à l'intérieur d'un mot ou dans la succession de deux mots. Ex: il a appris hier la nouvelle.
p. anal., vx.: espace, ouverture, orifice. « Le hiatus de sa bouche restant grande ouverte. »
fig.: distance (entre des choses abstraites, des personnes) marquant une différence. « On évoque là un hiatus profond entre les deux docteurs. »

épistémologie

[du gr. épistémé, "science", et logos, "discours"] partie de la philosophie qui étudie la démarche scientifique, s'interroge sur les fondements d'une science et la validité de ses énoncés. Épistémologie générale, scientifique, économique; épistémologie de la sociologie; considérations épistémologiques.

banane bleue

aussi appelée "mégalopole européenne" ou "dorsale européenne", la banane bleue désigne un espace densément peuplé et fortement urbanisé allant de Londres à Milan en passant par la vallée du Rhin et pouvant être considéré comme le centre économique de l'Europe.

ad usum delphini

[du lat. "à l’usage du Dauphin"] collection d'ouvrages classiques spécialement remaniés pour convenir à l'instruction du Dauphin, fils de Louis XIV.
p ext.: suffisamment édulcoré pour être à l’usage des enfants. « Il y a deux Histoires : l'Histoire officielle, menteuse qu'on enseigne, l'Histoire "ad usum delphini " ; puis l'Histoire secrète, où sont les véritables causes des événements, une histoire honteuse. »
p ext.: expurgé. « Une édition ad usum delphini, expurgée, avec des notes destinées aux néophytes. »

blockbuster

La plus puissante bombe conventionnelle américaine utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale.
terme du jargon théatral américain qualifiant une pièce remportant un important succès. En anglais, blockbuster signifie littéralement "qui fait exploser le quartier". Un blockbuster serait donc une pièce qui mènerait tous les autres théâtres du voisinage à la banqueroute.
par extension, le terme s'applique désormais à d'autres productions comme les comédies musicales ou les films (ex: super-production à gros budget qui, par son casting, et sa campagne de pub, attire l'attention des médias et du public en nombre. Les studios d'Hollywood produisent la plus grande partie des blockbusters).

chant

chant[ou champ] face la moins large d'un objet parallélépipédique. Le chant d'une brique, d'un livre, d'une planche; poser à, de, sur chant. Poser des briques de chant. « L'architecte me montra une pierre qu'il avait fait poser de champ, contre le mur. »

le massacre des Innocents

épisode de l'évangile selon Matthieu relatant le meurtre de tous les enfants de moins de deux ans dans la région de Bethléem, ordonné par le roi des juifs Hérode, à qui l'on avait annoncé la naissance de Jésus, le nouveau "roi des juifs".
Cet épisode est parallèle à celui de la mort des enfants hébreux mâles ordonnée par Pharaon, au début de l'Exode (sortie d'égypte des Hébreux sous la conduite de Moïse).

murin

qui est relatif au rat, à la souris; en partic., qui affecte le rat, la souris; qui est propagé par ces animaux. Typhus murin; septicémie d'origine murine. « La cryoconservation : un outil pour la sauvegarde des lignées murines. »
qui ressemble au rat, à la souris. « Un marsupial à allure murine. »
qui est de couleur gris souris.

odalisque

odalisque femme d'un harem, courtisane, maîtresse.
en peinture : femme de harem représentée nue, allongée sur un lit, ou vêtue de voiles légers. « La grande odalisque d'Ingres. »

talibé

étudiant d'une école coranique.

bai

bai cheval dont la robe est alezane, généralement foncée, les crins et les extrémités des membres étant noirs. Chevaux bai, bai foncé, bai brûlé. Attelage bai. « Une voiture tirée par huit chevaux bais. » « Imaginez un bai brun dans toute sa force, bien nourri, bien brossé, luisant au soleil. Il n'existe pas d'image plus saisissante de la puissance. » « Nos chevaux sont impatients de recevoir la selle sur leurs robes feu et bai. »

lèchefrite

(fém.)
ustensile de cuisine placé sous la broche pour récupérer la graisse et le jus de la viande. « La graisse chantait dans la lèchefrite. »
plateau métallique destiné à recueillir jus et graisses de cuisson dans un four.

mignard

litt.: qui est gracieux, délicat, joli. « Des japonaises gracieuses, mignardes, avec leurs yeux bridés et leurs beaux chignons. » « Elle avait les yeux riants et plissés, le nez mignon, la bouche mignarde, le menton un peu lourd, la peau fine et le teint coloré. »
péj. qui affecte une délicatesse recherchée (=affecté). « Leurs ajustements affectaient une braverie mignarde et galante. »
qui est gracieux, délicat : « Un hôtel particulier de cocotte surchargé de passementeries et de peintures mignardes. »
le genre mignard : « donner dans le mignard. »
arg., pop.: petit, exigu. « La cuisine, mignarde, crasseuse et empestée de l'odeur merdeuse des tambouilles à l'huile. »
pop.: petit enfant. « À cette époque-là, je n'allais point à l'école, j'étais mignard. »
le plus petit, le moins fort. « Le mignard de l'équipe. »
arg.: homosexuel passif, jeune inverti. « Tu l'connais pas, la Caille. Il peut pas sentir les mignards. »

acculturation

modifications qui se produisent dans un groupe culturel par suite du contact permanent avec un groupe d'une autre culture.
processus par lequel un individu apprend les modes de comportements, les modèles et les normes d'un groupe de façon à être accepté dans ce groupe et à y participer sans conflit.

main courante

barre en métal ou en bois servant de rampe.
dans le domaine commercial, registre sur lequel sont consignées des opérations.
les commissariats, casernes de pompiers, hôpitaux, etc. ont aussi leur main courante, où sont notés incidents et interventions. « La tournée des mains courantes est le premier devoir quotidien du localier : les faits divers sont la rubrique la plus lue du journal. »

loisible

être loisible (à qqn) de = être permis, possible ou envisageable de (=autorisé). « Il était loisible à chacun de contempler la face blême du criminel. » « Il est loisible d’imaginer, derrière ces façades, des histoires étranges, des secrets inavouables. »
qui est permis, qu'on a la liberté de faire ou non. « C'est tout ce qu'il y a de plus permis, loisible, honnête et salutaire. »
loisiblement = librement. « J'aimerais officialiser notre relation, pour la fréquenter aussi loisiblement qu'il me plaît. »

interrègne

temps pendant lequel un royaume ou État se trouve sans souverain. Un long interrègne; période, temps d'interrègne; pendant l'interrègne. « Sortant de sa retraite après dix ans d'interrègne, le roi remonta sur le trône. » « Jamais, dans l'histoire de la dynastie, il n'y avait eu d'aussi long interrègne. »
p. ext.: vacance d'une fonction, d'un pouvoir. Interrègne ministériel. « Trois fois, durant trois interrègnes, M. Préaux remplit les fonctions de vicaire capitulaire. »
fig.: Interruption plus ou moins longue (=vacance). « La guerre ne profite à personne, elle est l'interrègne de la civilisation, la ruine de l'agriculture et du commerce. »

liseré

cout.: ruban étroit dont on borde ou garnit un vêtement. Casquette à liseré d'or.
raie généralement étroite bordant un ruban, un mouchoir, une étoffe p. ex., et qui est d'une autre couleur que le fond. Mouchoir à liserés de couleur. « Ils portaient un ruban rouge à liseré blanc et bleu, orné des faisceaux de la République. »
bande étroite qui borde qqch, généralement en tranchant sur l'ensemble, sur le fond. « Les eaux sombres du lac bordées d'un liséré de glace. » « Le fin liséré de moustache qui courait sur sa lèvre. » « La neige depuis trois jours cernait d'un liseré blanc les branches des arbres. »
p. métaph. « Toutes les essences sentimentales, qui vont de l'exaltation à la pitié, en passant par tous les lisérés de la joie et de la tristesse. »

liserer
cout.: border d'un liseré. Lisérer une jupe, un justaucorps.
p. métaph. « Un halo lumineux liserait la porte. » « La neige tombait plus épaisse, leurs vêtements se liséraient d'un fin duvet blanc. »
au part. passé: bordé d'un liseré. Polo à col liseré. Nappe blanche lisérée de rouge,
p. ext.: qui est bordé (par qqch). Allée liserée de fleurs.

merlin

merlin hache à gros tranchant unique servant à fendre le bois.
marteau à long manche servant à assommer les bovins. « Des boeufs tombant sous le poids du merlin. »
Haut de page